Netflix: voir un film en accéléré, une option en cours de test crée la polémique

Netflix: voir un film en accéléré, une option en cours de test crée la polémique
Netflix: voir un film en accéléré, une option en cours de test crée la polémique - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

Le géant du streaming développe actuellement un player permettant de regarder en accéléré ou au ralenti ses programmes. Une option actuellement testée par des utilisateurs de la plateforme via l'application Androïd. Si ce nouveau lecteur est validé, les contenus pourront être visionnés à une vitesse jusqu'à 1,5x plus rapide que celle d'origine. Si cette option existe déjà sur Youtube, VLC ou d'autres players, cette fonctionnalité serait une nouveauté pour Netflix. Et cela ne plait pas à certains réalisateurs et scénaristes d'Hollywood.

Sur Twitter, le réalisateur et scénariste Judd Apatow ("En cloque, mode d'emploi") a écrit : "Ne me faites pas appeler tous les directeurs de production et créateurs de série de la planète pour vous faire reculer. Épargnez-moi ça. Je gagnerais mais ça prendrait dix mille ans. Ne modifiez pas la vitesse de lecture. On vous fait des bonnes productions. Laissez-les telles qu’elles sont censées être regardées".

Le réalisateur des "Indestructibles" ou de "Ratatouille" Brad Bird a également réagi sur son compte Twitter en écrivant : " À quoi bon encourager et financer les réalisateurs si c’est pour gâcher leurs films ensuite?". 

Encourager le Binge Watching?

Depuis quelques semaines, Netflix a changé sa façon de publier des séries. Pour certaines, un seul épisode est disponible par semaine. Une façon de conserver ses abonnés plus longtemps. Une technique qui limite sans le vouloir aussi le "Binge Watching", une pratique qui consiste à regarder de manière boulimique une série. 

Mais l'arrivée possible d'un lecteur permettant une vision accélérée pourrait encourager à nouveau ce phénomène. Une tendance qui inquiète des chercheurs américains. Le fait de passer une longue période devant nos écrans impacte la qualité de notre sommeil, cause des dégâts à nos yeux ou encore à notre mémoire.

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK