Les coups de coeur du Bota - septembre

Gemma Ray
2 images
Gemma Ray - © Tous droits réservés

La rentrée du Botanique.

Ecoutez Pure FM et découvrez Graham Coxon, We Have Band, BOY. Van She, Kid Koala, Breton, Hudson et bien d'autres, avant de les voir en live au Bota !  

Coup de projo sur les Etats-Unis ce mois-ci avec une programmation non pas moins éclectique : Dent May, Best Coast, Lemonade, Dan Deacon, ou encore Electric Guest traverseront l’atlantique pour monter sur les scènes du Botanique. A ne pas manquer ! Et pour ceux qui n’ont pas encore adhéré à la Bota’carte, il est grand temps de le faire ! Vous pourrez ainsi profiter des concerts inédits cet automne, et ce à un moindre prix.

 

Le jeudi 13/09, Le Botanique accueille Gemma Ray dans sa plus petite mais non moins ravissante salle la Rotonde. Cette jeune berlinoise présente ici son 3ème album appelé " Island Fire ". Qualifié de "kaléidoscopique", il révèle tout au long de son écoute les multiples facettes d’une talentueuse singer-songwriter. Alternative-pop, psyché-folk, la voix chaude de la chanteuse emmène d’une main de maître ce petit train d’éclectisme.

Malcolm Middleton vient nous présenter son nouvel album le dimanche 16/09 sous le pseudo peu commun de Human Don’t Be Angry. Un tout nouveau registre pour ce gaillard écossais qui s’adonne ici à des plaisirs instrumentaux à caractère définitivement plus " ambient ". On y remarque des incursions de samples electro et d’effets vocoder, les paroles sont remplacées par des bribes de phrases poétiques, le tout sur un ton plus enjoué qu’à son habitude.

L’australien Jonathan Boulet sera à l’affiche ce mardi 18/09 pour nous envoûter avec sa musique indie folk pop radieuse. Réelle bouffée d’air frais de la première à la dernière minute d’écoute, son "We Keep The Beat, Found The Sound, See The Need, Start The Heart" balance dans l’ultra sonique, la rage et le rayonnement.

La 11ème édition des Nuits du Soir se tiendra le mercredi 19/09. La formule à succès des Nuits du Soir reste la même. A savoir : 6 groupes en alternance pour 9€ dont une bière offerte. Faites le compte et rejoignez-nous ! Se succèderont ce soir-là : Hélène et les Garçons, Labiur, Ann Arbor, Gaëtan Streel, Noa Moon et Soldout.

Les fans de Blur pourront apprécier le concert solo du guitariste du groupe mythique ce vendredi 21/09. Avec son 8ème album, Graham Coxon retrouve les amourettes rock crado d’antan. Il rend hommage aux disques de sa tendre adolescence et explore des terrains aussi bien psyché que trash. Une sommité à se mettre sous la dent en attendant une possible reformation annoncée de la bande à Damon …

Ce sera encore un peu l’été ce vendredi 21/09 avec Dent May. En 2009, l’américain avait déjà ébloui le monde de sa summer-pop acidulée, avec comme principal compagnon de route son ukulélé. Délaissant son micro-instrument pour le troquer contre des boîtes à rythmes disco-funk, il nous livre avec cet opus une pop estivale à tendance très sixties.

Impossible alors de faire l’impasse sur la surf-pop lo-fi des Américains de Best Coast le samedi 22/09. Après un premier album aux colorations très sixties, le duo revient avec son frétillant mélanco-spleen à caractère rétro. Leur nouvel opus "The Only Place" prouve que la nostalgie peut finalement toujours faire frémir les papillons… D’ailleurs les places se sont déjà toutes envolées !

Après avoir enflammé la Rotonde début 2012, We Have Band revient bien décidé à remettre le couvert ce samedi 22/09 ! Pop synthétique et électro mélodieuse, c’est la marque de fabrique de ce trio anglais. Le mélange est des plus explosifs, flirtant parfois avec la new wave !

Le 23/09, Le Botanique vous propose un breuvage rafraîchissant aux accents tropical-house ! Originaire de San Francisco, Lemonade est un petit bijou d’électro indé. Avec leur dernier album "Diver", on arpente, au volant de notre cabriolet Avanti, des paysages électroniques sensuels aux couleurs très 90’s.

Le drôle de concept de Gaggle est l’histoire d’une Anglaise, Deborah Coughlin qui décide de rameuter une vingtaine de copines pour créer cette chorale d’un genre nouveau. D’où leur nom qui signifie littéralement " troupeau d’oies ". Si sexy elles sont, elles n’en sont pas pour autant écervelées. Leur premier album " From The Mouth Of The Cave ", est un opus très engagé et très féministe où rap, ragga, pop, sonorité africaine ou encore rock, servent de porte-voix à ces nanas passionnées.

Le lundi 24/09, Dan Deacon nous invite à découvrir sa nouvelle production "America", dont le single "Lots" est déjà en écoute libre sur internet. Ce diplômé en musique électroacoustique expérimente, bricole, coupe et colle. Au fur et à mesure du concert, l’homme se transforme en une sorte de chorégraphe enfantin et fait participer son public. Attention, ses lives rendent souvent la foule électrique et frénétique !

Le duo d’Outre-Atlantique d’Electric Guest n’a plus vraiment de réputation à défendre. En effet, après leur concert sold-out sur-dynamité lors des Nuits 2012, il ne cesse d’enchaîner tube sur tube, impliquant des sonorités aussi bien électro, psyché que funk. Cette fraîche et excellente mixture vous attend le lundi 24/09 au Botanique, les places vont s’arracher !

Husky est à découvrir le mardi 25/09. Le groupe fait déjà un tabac dans les bacs et chez les critiques en Australie. Ce qui attire et réunit ces quatre musiciens sont leur amour pour la pop classique (Leonard Cohen, Paul Simon, The Beach Boys), les harmonies riches et un songwriting ambitieux et rusé. Le résultat, l’album " Forever So ", rappelle ces influences pleines de textes hantés et posés délicatement sur des couches de son ...

Ceux qui aiment l’élégante construction sonore des Français de Phoenix, les mélodies animées à la Feist ou la profonde émotion genre Bon Iver seront ravis de voir les 2 demoiselles de BOY sur scène le 29/09. Préférant toutefois sortir d’un style prédéfini, elles caractérisent leur travail comme " le début de tout ce que vous voulez entendre ". Leur premier album "Mutual Friends" ne vous laissera certainement pas de marbre… 

La collaboration de plusieurs instrumentalistes et musiciens au sein de The Magnetic North nous envoûtera dans la soirée du 29/09. Leur oeuvre "Orkney : Symphony of the Magnetic North", enregistrée sur l’île écossaise, est directement inspirée par l’histoire de Betty Corrigall, une jeune femme qui, au 18e siècle, s’est suicidée après avoir été bannie du village pour être tombée enceinte d’un mystérieux marin…

Vous pourrez savourer votre dernier dimanche du mois avec la Canadienne Al Spx de Cold Specks (le 30/09). L’accueil chaleureux réservé à son premier single " Hollande " et l’émoi suscité par la sortie de son album " I Predict a graceful explosion " en mai dernier ne peut que prédire une délicieuse soirée ancrée dans les traditions du gospel du sud des USA. Sa musique, appelée doom soul, reflète l’authenticité et la simplicité du folk à l’état pur.

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK