Les coups de coeur du Bota - avril

  Patrick Watson
2 images
Patrick Watson - © Tous droits réservés

Concerts SOLD OUT en avril : il n’y a plus de places pour les concerts suivants : Other Lives, Dionysos et Great Lake Swimmers.

Et il n’y a presque plus de tickets pour : Patrick Watson.

Cela dit, les opportunités de découvertes ne manqueront pas en avril au Bota !

***

Sans doute une des meilleures révélations pop-folk de l’année 2011, le quintet américain d’Other Lives viendra à l’Orangerie le 2 avril prochain vous présenter son 2e album « Tamer Animals » aux airs mélancoliques et délicats. Malheureusement pour les amateurs c’est déjà full…

Le groupe Los Campesinos, formé en 2006, nous revient déjà avec son 4e album «Hello Sadness», on peut d’ailleurs considérer ce nouvel opus comme plus mature que ses prédécesseurs, avec ses chansons pop entêtantes et épurées. Vous pourrez venir découvrir ce nouveau bijou le 3 avril prochain dans l’ambiance intimiste de la Rotonde.

Le nom de Breton semble étrange quand on sait qu’il s’agit d’un quintet sud-londonien. En effet ils se sont inspirés d’André Breton et de son surréalisme, ce qui nous donne d’excellents morceaux d’électro abstract. Une curiosité à voir le 11 avril à la Rotonde.

Cette bande de potes français qui avait créé le buzz en 2007 avec son très remarqué « La Mécanique du cœur » compte bien remettre le couvert en nous dévoilant depuis peu quelques indices de son nouvel album : il s’agit bien évidemment de Dionysos. C’est dans une Orangerie pleine à craquer que les curieux viendront découvrir le nouveau bébé du groupe aux allures rock.

Quand on parle de groupe qui pose ses marques rapidement dans l’épicentre musical de guitare brillante et tapageuse de Dublin, on pense directement à The Cast Of Cheers.

Effectivement les amateurs d’indie et de math rock n’ont pas pu résister au mélange de taping et de groove du groupe irlandais. Ils viendront se produire au Witloof Bar le 12 avril à la tombée de la nuit.

De plus en plus de pays nordiques nous pondent des talents incroyables et c’est le cas du Danemark avec The Asteroids Galaxy Tour, créé en 2006. Le groupe compte déjà pas mal d’adeptes de pop technicolor et de funk soul vintage. Ils ont aussi été repérés par le manager d’Amy Winehouse et ils se sont retrouvés dans une pub pour l’Ipod Touch ! Une petite merveille qui viendra présenter son nouvel album à l’Orangerie le 14 avril.

Du haut de ses 22 ans, Jali nous offre de la musique folk qui respire la sagesse et la singularité. On pourrait le comparer à un magicien quand on écoute sa musique : sa langue dévoile des paroles enchanteresses qui n’oublient pas ses racines et nous permettent de faire un voyage entre deux continents. Notre jeune poète viendra briller sous les feux du Cirque Royal le 14 avril.

Le nouvel album du combo canadien Great Lake Swimmers intitulé «Lost Channels» a été enregistré dans des endroits tout à fait incongrus. Venez vous laisser transporter par leurs mélodies folks mélancoliques et envoûtantes, sur fond de guitares acoustiques, le 16 avril dans une Orangerie assise.

Quand on écoute pour la première fois la musique du quintet anglais d’Islet, on a l’impression qu’elle est instinctive mais au fur et à mesure des écoutes, on comprend que tout est orchestré ... Le 16 avril au Witloof Bar, le groupe viendra balancer sa sauce aux goûts kraut-rock, noisy-pop et shoegaze psyché.

En à peine 10 ans, Xiu Xiu en est déjà à son 10e LP : on comprend mieux le succès du groupe, quand on sait qu’il s’est entouré de musiciens d’exception tels que Greg Saunier (Deerhoof) et Devin Hoff, contrebassiste émérite de free-jazz. Ce groupe à le don de mélanger de la pop avec de la techno, des percus cacophoniques et le tout est saupoudré par la voie profonde du chanteur. Sujet à expérimenter le 17 avril dans l’ambiance sombre et mystérieuse de la Rotonde.

Quand on parle d’un trio français d’électro pop-rock en pleine ascension on pense tout de suite à Pony Pony Run Run. En effet le groupe a déjà fait ses preuves en se produisant d’un bout à l’autre du globe. Avec leur nouvel album totalement en anglais, enregistré à Los Angeles, le groupe viendra défendre à l’Orangerie le 18 avril un disque qui regorge de popsongs aussi bien sentimentales qu’énergiques.

«Paralytic Stalks», le nouvel album du groupe assez fou Of Montreal nous laisse entrevoir des mélodies uniques mixant rock, funk et glamour, ce qu’on pourrait qualifier de cocktail explosif ! Venez déguster ça le 21 avril à l’Orangerie.

La jeune auteur, compositeur et interprète Julia Ann Bee, mieux connue sous le nom de Sea of Bees, viendra au Bota le 21 avril prochain nous séduire avec son premier album «Songs for the Ravens», aux airs pop-folk, dans l’ambiance intimiste du Witloof Bar.

Si vous voulez découvrir ou redécouvrir un groupe proposant à la fois du math-rock et des prestations live extrêmement énergiques et endiablées, nous ne pouvons que vous pousser à venir assister au concert de Maps & Atlases à la Rotonde le 22 avril. Ils présenteront leur nouvel album  «Beware and Be Grateful». 

Le band folk indie créé en 2009 de Boy and Bear débarquera dans la capitale belge le 23 avril prochain, armé de son premier album «Moonfire». Ca se passera à la Rotonde.

Pour les amateurs d’électro dancehall, Major Lazer n’est plus un projet à présenter. Ce grand gaillard armé d’un lazer à la place du bras viendra mener une de ses nombreuses batailles en compagnie de ces deux acolytes et DJs Diplo et Switch, le 24 avril à l’Orangerie.

Comme à son habitude, le Bota aime mettre en avant les artistes belges. Ici encore il ne faillira pas à la coutume en invitant le célèbre Perry Rose, qui réussit une fusion parfaite entre la pop anglo-saxonne et la musique traditionnelle irlandaise. A voir le 25 avril à l’Orangerie.

L’équipe de Joy et du producteur Renoar forme le groupe belge 1060. Leur premier single « Wrinkles » avait fait l’unanimité en étant diffusé sur pas mal de radios nationales (Pure Fm, StuBru, La Prem1ère,…)  et il faut savoir que la vidéo du single diffusée sur Jim TV a été classée « 3e vidéo la plus regardée en Belgique ». Ils se produiront à la Rotonde le 26 avril.

Au travers de sa musique le groupe MAKYzard évoque ses racines à la fois méditerranéennes belges et populaires. Des textes engagés qui nous parlent d’histoires vécues ou de faits d’actualités avec des airs de hip hop et de slam agrémentés d’un saxo et d’une contrebasse.  Le 27 avril à la Rotonde.

A 62 ans Charles Bradley & his extraordinaires sort enfin son premier album «No Time for Dreaming». Une voix époustouflante offrant des morceaux purs et bruts d’une intensité remarquable. Le genre de découverte que le Bota ne peut que vous conseiller , le 27 avril à l’Orangerie.

Avec leur troisième album, les Ecossais de The Twilight Sad ne font que renforcer leur position déjà bien ancrée sur la scène post-rock alternative. Rappelons-nous qu’ils étaient déjà venus nous  présenter leur album précédent au Bota en 2009. À voir le 27 avril au Witloof Bar.

Quand 3 frères anglais décident de former un groupe indie rock ça donne The Cribs. On peut dire qu’ils ont déjà pas mal tourné entre les mains de grosses pointures musicales telles que Franz Ferdinand, The Libertines, Death Cab For Cutie. Ils seront en concert le 28 avril à l’Orangerie.

Le groupe Patrick Watson a décidé de mettre son chanteur en avant en reprenant son nom comme nom de groupe. Ils nous font voguer avec une pop planante et onirique sur des airs de piano, un mélange inquiétant et mystérieux. Pour les amateurs vous pourrez les voir le  29 avril à l’Orangerie, mais dépêchez-vous car ce sont déjà les derniers tickets !!!

Enfin, les 6 mecs de White Rabbits  originaires de Los Angeles viendront présenter leur album rock indé «Milk Famous» à la Rotonde le 30 avril.

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK
PureVision
en direct

Pure

PureVision