Le brillant échec de Fanny Ruwet : supporter la solitude

Pour Fanny Ruwet, rien n'a de sens, nous sommes tous morts
Pour Fanny Ruwet, rien n'a de sens, nous sommes tous morts - © Tous droits réservés

Elle a été animatrice sur Pure, elle y intervient toujours dans #Popup. Elle s'est lancée dans le stand up et ça démarre très très fort pour elle. Alors elle vient aussi nous faire rire dans Snooze, chez Sélim et Malou.

"Plus rien n’a de sens, Tangui. Je néglige tout. Vu que mes chroniques sont filmées, j’ai demandé à avoir mes interventions sur Pure et sur France Inter le même jour comme ça je dois me laver les cheveux qu’une seule fois sur la semaine.

Le reste du temps, mes cheveux sont tellement gras, je ressemble au professeur Rogue. Quand on me demande " mais tu te les laves encore ? ", je réponds " Always ".

Plus rien ne va. Hier, j’ai eu un stress, je me suis dit " Putain y’a de la fumée dans mon appart ". Puis j’ai réalisé que c’était juste que mes lunettes étaient vraiment sales. Est-ce que je les ai lavées ? Bien sûr que non. Je me suis juste dit " c’est ma vie, maintenant ". 

Et cette solitude, Tangui. Cette solitude. Je sais que j’en parle chaque semaine, mais cette solitude, bordel. Parce qu’on s’est mal préparé pour ce confinement hein Tangui. On a fait de stocks de bouffe mais pas des stocks de relations sociales. On aurait du faire le plein d’affection, de câlins et de sexe. Si j’avais su, juste avant le confinement je me serais enjaillée avec la moitié de de la terre et j’aurais fait comme les hamsters, j’en aurais stocké plein mes bajoues."