Le brillant échec de Fanny Ruwet : pécho après le confinement

Pour Fanny Ruwet, rien n'a de sens, nous sommes tous morts
Pour Fanny Ruwet, rien n'a de sens, nous sommes tous morts - © Tous droits réservés

Elle a été animatrice sur Pure, elle y intervient toujours dans #Popup. Elle s'est lancée dans le stand up et ça démarre très très fort pour elle. Alors elle vient aussi nous faire rire dans Snooze, chez Sélim et Malou.

"Ivan, tu le sais, je suis quelqu’un d’assez angoissé. Je pense que ça vient du fait que quand j’étais enfant j’avais un cache sur un des verres de mes lunettes, donc pris l’habitude d’être une victime. 

Et là, y’a un nouveau truc qui m’angoisse, auquel j’ai beaucoup pensé cette semaine en voyant qu’aux infos, ils parlaient de plus en plus de l’après-covid, de quand on allait pouvoir sortir et tout.

=> Imagine après le confinement on n’arrive plus à pécho.

Le jour où on est déconfinés, on va se ruer les uns sur les autres… Ça va être une immense partie de chaise musicale. Mais ça sera pas des chaises… Faut d’ailleurs que je dépose le nom teub musicale. Mais le truc, c’est que si ça se trouve, y’aura un nombre impaire de possibilité. Tu veux pas être celui qui se retrouve sans chaise.

Ça peut être un bordel. Imagine l’état de nos égos si malgré l’open bar affectif post confinement on n’arrive pas à pécho."