Le brillant échec de Fanny Ruwet: avoir une vie saine

Elle a été animatrice sur Pure, elle y intervient toujours dans #Popup. Elle s'est lancée dans le stand up et ça démarre très très fort pour elle. Alors elle vient aussi nous faire rire dans Snooze, chez Sélim et Malou.

Quand j’étais ado, je fantasmais sur un truc, autre qu’Anne Laure de la Star Ac 2, c’était d’être artiste.

Dans la cour de récré, j’avais mes écouteurs, je lisais des livres de Patti Smith et j’étais persuadée au premier degré d’avoir une connexion spirituelle avec Jim Morrison. Je regardais Skins en m’identifiant trop aux personnages - alors qu’ils étaient branchés alcool, drogue, sexe et que moi, après avoir regardé un épisode, je descendais d’un étage dans ma maison à Vierset-Barse pour aller faire du scrapbooking avec ma mère et que ma seule addiction, c’était Skyblog.

Mais j'avais ce fantasme de devenir une artiste torturé, qui noie son chagrin dans des paradis artificiels. Jusqu’à ce que je réalise que j’étais pas prête à être torturé pour être précaire. Très mauvais retour sur investissement.

Donc j’ai totalement retourné ma veste. J’ai une sorte d’obsession de la vie saine. J’en ai déjà parlé dans des chronique: je bois assez peu, je ne prends pas de drogues dures et je vais courir plusieurs fois par semaine.

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK
PureVision
en direct

Pure

PureVision