Le brillant échec de Fanny Ruwet: avoir des goûts musicaux pointus

Elle a été animatrice sur Pure, elle y intervient toujours dans #Popup. Elle s'est lancée dans le stand up et ça démarre très très fort pour elle. Alors elle vient aussi nous faire rire dans Snooze, chez Sélim et Malou.

"Depuis que je suis ado, j’aime beaucoup la musique, je me suis beaucoup impliquée là dedans, j’avais des blogs, des podcasts sur le sujet, j’ai bossé pour des labels, j’étais capable de citer des groupes d’afro post punk luxembourgeois.

J’étais la fille qui aimait vraiment la musique, qui avait des goûts pointus, c’était ma personnalité. C’était un peu ma façon de me définir, d’exister. J’étais snob, en fait.

Je passais mon temps à dire " ouais c’est pas mal mais je préférais le premier album ". Mais en soi, on peut pas vraiment me blâmer pour ça. Parce qu’objectivement, le premier disque, c'est le plus sincère. Les albums c’est comme les enfants. Le premier est pas toujours le plus réussi mais c’est un peu le seul qui a été fait avec amour.

Je jugeais beaucoup quand je voyais que des associations écologistes organisaient des concerts de reggae. Je me disais " mais justement, la planète a déjà assez souffert, arrêtez d’y rajouter des concerts de reggae "."

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK
PureVision
en direct

Pure

PureVision