Henri PFR était en DJ Set Live au sommet de l'Atomium pour le 21 juillet !

Henri PFR était en DJ Set Live au sommet de l'Atomium pour le 21 juillet !
Henri PFR était en DJ Set Live au sommet de l'Atomium pour le 21 juillet ! - © Alexis Vassiviere

Le secret aura été préservé jusqu’au bout ! Ce mardi 21 juillet, le plateau du Heysel s’est transformé en salle de spectacle à ciel ouvert pour célébrer en musique la Fête nationale. Pendant une heure, Henri PFR nous a proposé un DJ set live mix exclusif depuis le sommet de l’Atomium. Une année insolite jusqu’au bout !

"Avec des clubs toujours fermés et des festivals annulés, la musique électro n’est pas à la fête. Depuis le confinement, j’ai dû moi-même renoncer à une centaine de dates qui était inscrite à mon planning. Même si j’ai mis à profit cette période de stand-by pour composer de nouveaux titres ou pour passer plus de temps avec mes proches, je suis vraiment déçu de ne pas pouvoir honorer les rendez-vous prévus cet été aux quatre coins du monde.

Ce live unique est donc non seulement l’occasion de remettre toute une équipe au travail mais aussi d’offrir un show inédit et original dans un contexte si particulier mais qu’on aura finalement rendu festif grâce à la date du 21 juillet.

"En m’invitant chez eux, j’espère que les internautes, où qu’ils soient en ce jour de Fête nationale, transformeront leur salon en dancefloor éphémère", explique Henri PFR.

En équilibre sur l’Atomium : une première !

C’était la toute première fois qu’un artiste se produisait en équilibre au sommet de l’Atomium. Pour relever ce défi, une centaine de personnes ont été mobilisés autour de ce projet qui a nécessité plusieurs mois de préparation. "Nous avons déployé un dispositif technique unique intégrant un hélicoptère, 11 caméras, 6000 mètres de câble pour mettre en valeur l’artiste qui était en solo, perché à 102 mètres au-dessus du sol.

Sans oublier les 250 kilos d’explosifs nécessaires aux effets pyrotechniques.

"Oui, grâce à Henri PFR, le traditionnel feu d’artifice du 21 juillet a bien eu lieu", s’enthousiasme Thom Vanderdeelen, manager et coproducteur du show. "La complexité de cette production était d’imaginer une scénographie valorisant autant l’artiste que l’Atomium. Il fallait donc que le monument, symbole de la Belgique, et, au-delà, l’image de Bruxelles tiennent leur rang" ajoute Alexandre Pinchart, coproducteur.

Sécurité physique mais aussi sanitaire

Les producteurs du show, en accord avec la Ville de Bruxelles et les différentes autorités compétentes, ont décidé d’adapter cet événement aux circonstances exceptionnelles afin de prévenir un éventuel attroupement de personnes. Ainsi, pour le respect des normes de sécurité sanitaire, l’événement s’est tenu à huis clos dans la soirée du lundi 20 juillet et était diffusé le 21 juillet et que l’on peut (re) voir sur les réseaux sociaux de l’artiste.

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK