En sous-vêtements transparents, Cœur de Pirate prend sur elle avec une photo non retouchée

Quelque chose de particulièrement difficile pour elle qui souffre de dysmorphophobie.

Dans le cadre du projet féministe The Womanhood Project, elle a donc accepté de se montrer sans retouches, elle qui était d'ordinaire obsédée par éventuelles vergetures, ses "imperfections" physiques, réelles ou imaginaires (c'est cela, la dysmorphophobie), de ce corps qui a donné la vie, qu'elle n'a pas toujours ménagé et qu'on n'a pas toujours ménagé non plus.

Dans une démarche "body positive" et féministe, elle prend donc sur elle pour promouvoir la féminité dans toute sa diversité.

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK