En septembre au Bota

Cascadeur
2 images
Cascadeur - © Tous droits réservés

Les concerts du mois de septembre au Botanique

Le Botanique a des nombreuses découvertes à vous proposer  pour le mois de septembre. Pas de temps pour l’ennui, le programme est bien chargé ! 

La  rentrée commence fort.  Le 6 septembre, deux concerts à la Rotonde. Tout d’abord, Braids. Ce trio canadien vous accueillera avec une indie pop intense, atmosphérique, et presque psychédélique où se pose avec candeur la voix douce de la chanteuse. Sans oublier le belge, Ssaliva, qui sera également de la partie.

Mais si vous préférez la nostalgie du son folk américain, vous pourrez sûrement la trouver ce soir-là au Witloof Bar avec Strand of Oaks

Le mardi 10, vous retrouverez du folk-rock modernisé avec le groupe Dawes que vous aurez l’occasion de voir sur la scène de la Rotonde.

Le lendemain, l’Orangerie accueillera deux concerts dans une ambiance rock psychédélique ! La soirée commencera avec les Américains de The Black Angels, suivis des Canadiens du groupe Elephant Stone. Ces derniers, réputés pour intégrer dans leurs compos des éléments de la musique traditionnelle indienne, ont par ailleurs déjà enregistré et tourné avec des groupes comme Massacre ou the Horrors.

Le jeudi 12, The Boxer Rebellion reviennent pour la deuxième fois au Botanique pour présenter leur dernier opus " Promises ". Le groupe composé de quatre membres issus des Etats-Unis, d’Australie et d’Angleterre représentent l’anglophonie dans toute sa splendeur. Tant dans la langue que dans le carrefour d’influences que le groupe constitue : à mi-chemin entre l’indie rock, la britpop et l’alternatif. Le même soir, à l’Orangerie, on retrouvera le groupe Brother & Bones,  qui nous embarqueront en acoustique dans leurs sonorités rock et blues, mais aussi le duo américain Rue Royale, au Witloof Bar. Avec une extrême sensualité, le duo exprime, sur base de guitare et de piano, toute la sensibilité de leur union. Le folk en avant-plan et la fusion de leurs voix portent ce projet avec brio et font déjà de leur nouveau venu un must-hear.

Le samedi 14, les artistes jazz seront à l’honneur au Botanique où, à l’exception du traditionnel concert d’ouverture à la jazz station,  se déroulera la 28e édition du festival Saint-Jazz-ten-Noode. De plus, cette édition mettra en avant la gente féminine avec de grandes musiciennes venues de toute l’Europe et d’ailleurs.

Parmi les artistes présents, nous pouvons citer  European Saxophone Ensemble, Anne Wolf’s Wooden Trio, la Bruxelloise Milla Brune, Tineke Postma & Ivan Paduart Trio, Sarah Letor et l’Ivoirienne Manou Gallo Groove Orchestra. Les concerts auront lieu à l’Orangerie et à la Rotonde.

Le lundi 16, un brin de douceur grâce au duo américain indie folk The Milk Carton Kids. Ils  viennent présenter leur dernier album " The Ash & Clay " légèrement inspiré des notes de Simon & Garfunkel. L’autre invitée de la Rotonde le même soir, sera l’Australienne  Melody Pool, qui propose une musique basée sur la tradition folk, sans toutefois se refuser certaines notes pop, blues ou country. Son premier album "  The Hurting Scene " est un recueil de 12 chansons où Melody, à peine âgée de 21 ans, témoigne d’une profonde sincérité et d’une maturité certaine.

Le mercredi 18 sera marqué par le retour du Français Cascadeur. Après son passage chez nous en 2011, il revient à la Rotonde avec son nouveau single " Ghost Surfer " qui annonce déjà son nouvel album. Cet auteur, compositeur, interprète, musicien, arrangeur et mixeur nous fera part de ses émotions les plus enfouies sur des compositions doucement mélancoliques, influencé par Radiohead ou Neil Young.

La 12e édition des Nuits du Soir, coproduites par le Botanique et le journal le Soir, aura lieu le jeudi 19. Six groupes se succèderont sur les scènes de la Rotonde et de l’Orangerie. Parmi ceux-là : 2012, un groupe pop composé d’une Belge et d’un Français ; Pale Grey, dont les compositions electro pop sont inspirées entre autres de Whitest Boy Alive et de Foals ; Little X Monkeys dont la musique blues est accompagnée d’une voix féminine " made in Namur " ; Antoine Chance, le  fils de Philippe Geluck; le rappeur Uman qui viendra nous présenter son nouvel album ; et le rappeur alternatif Veence Hanao.

En dehors des Nuits du Soir, le Witloof Bar accueillera le même soir le concert electro pop du groupe anglais No Ceremony///.

Le 20 septembre, du blues-rock résonnera dans la Rotonde grâce à la venue de Fred & the Healers. Le groupe rend hommage aux pionniers du genre avec une atmosphère électrisante, hantée par les fantômes des Hendrix, Gallagher, Freddei & Albert King. Une rythmique en béton, des guitares aériennes, de la transpiration, pour une prestation live à couper le souffle !

Influencé par différents groupes, allant de Beck à Radiohead en passant par Massive Attack, Yoav allie avec subtilité des sonorités trip-hop à son univers pop mélancolique. Ce compositeur israélien présentera son 3e album "  Blood Vine " le 21 septembre à la Rotonde. Une ambiance de voix mélodieuse accompagnée d’une guitare acoustique règnera dans la salle ...

Toujours le 21, les amateurs du folk pourront découvrir le duo australien Stu Larsen & Natsuki Kurai au  Witloof Bar.

Le lendemain, Smith Westerns débarque de Chicago pour nous présenter à la Rotonde son nouvel opus " Dye it Blonde " produit par Chris Coady (Beach House, Yeah Yeah Yeahs, TV On The Radio). Le groupe inonde des rythmes pop référencés d’un gros rock garage et d’une voix violente, très inspiré par le glam 60’s.

Tandis qu’au Witloof Bar, le Londonien James Mathé chantera ses textes autour de mélodies folk.  Barbarossa revient pour la 3e fois à Bruxelles pour présenter son EP " Butterfly Plague ", sorti en juin dernier.

Il est inutile de vous présenter l’Anglaise Kate Nash dont on se souvient des chansons pop telles " Foundations " ou " Mariella ". Pour son nouveau disque " Girl Talk ", la chanteuse troque son univers glamour et sa guitare acoustique contre une bonne dose d’électricité saturée et des textes plus matures. Folk-rock aux déviances garage-punk, son troisième opus se révèle agréablement surprenant et semble augurer de performances live bien pêchues. Venez le voir vous-même le 24 septembre à l’Orangerie. La première partie sera assurée par  le groupe anglais The Tuts.

A la même date, la Rotonde accueillera le groupe Drenge originaire de Sheffield. Venez supporter ces jeunes artistes, dont le premier disque aux sonorités de garage-punk, est sorti en mars dernier.

Le mercredi 25 septembre, 3 groupes aux styles bien différents se produiront dans les salles du Bota. A l’Orangerie, le public pourra découvrir le son garage du groupe Fuzz, un de projets du Californien Ty Segall.

 A la Rotonde vous pourrez écouter le groupe Fanfarlo. Ces Londoniens allient avec finesse des éléments folk, rock et pop faisant tantôt penser à Beirut, tantôt à Arcade Fire. Leur nouvel EP est attendu pour le mois de septembre.

Au Witloof Bar, le public du Bota entendra Spector. Ce groupe londonien aux sonorités pop rock  situé entre Roxy Music et the Killers faisait partie de la sélection BBC Sound 2012.  A découvrir !

Les fans de l’electro pop seront ravis de découvrir la sensation Outre-Atlantique, Robert DeLong. Batteur de formation, il s’inspire aussi bien de la house, d’electronica que d’autres formations plus indie-rock comme Death Cab For Cutie, pour fabriquer sa mixture très electro-pop. Ça se passe le 28 septembre au Witloof Bar.

Le lendemain une ambiance brésilienne sera au rendez-vous avec le groupe electro-pop Cansei de Ser Sexy autrement dit CSS. On se rappelle encore de leur passage au Botanique, la dernière fois ! Cette fois-ci, elles reviennent à l’Orangerie pour présenter leur quatrième opus, " Planta ", qui s’annonce, à l’image du groupe, haut en couleur !

Le public pourra également découvrir la formation belge Hong Kong Dong qui maitrise l’art des mélodies " catchy " sucrées, mêlées à une tendance noisy et avant-rock.

Pour finir le mois de septembre en beauté, les Crocodiles nous apporteront un peu de soleil californien avec leur noisy-pop rayonnante. Surf-music à plein tube, et même si moins furieux que les précédents, ils se sont autorisés, avec cet opus, des incartades tantôt psyché, tantôt post-punk. Rendez-vous le 30 septembre à la Rotonde !

Au Witloof Bar, nous proposons une rencontre avec deux groupes canadiens. Le premier, Born Ruffians, revient chez nous après cinq ans pour  nous dévoiler ses sons pop rock arc-en-ciel. Il sera accompagné du duo torontois, Moon King, qui propose des harmonies oniriques avec tous les joujoux propres à la dream-pop.

Quand on vous disait qu’on ne s’ennuierait pas !

Et aussi

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK