En mars au Bota

London Grammar
2 images
London Grammar - © JB MILLOT

Les concerts du mois de mars au Botanique.

Au mois de mars, il n’y a pas que le printemps qui pointe le bout de son nez au Bota !Une série de concerts d’artistes venus de tous horizons vous raviront. À vos agendas ! Le mois démarre en beauté avec la soirée ABBota 2014 @ Bota ! Au programme : des artistes belges à volonté dont The Sore Losers, Mintzkov, Nicolas Michaux, Hitsville Drunks, Billions Of Comrades ! Amateurs de bonne musique, bienvenus !

Toujours le même soir, nous aurons le plaisir de retrouver BirdPen au Witloof Bar. Pour rappel, BirdPen est l’association de Mike Bird et Dave Penny, par ailleurs membre d’Archive. Faites d’énergie pure et d’intensité rugissante, les réflexions de BirdPen proviennent du cœur et vous sont dévoilées corps et âme. En support, le duo belge Blue Velvet.

Le dimanche 2, London Grammar envahira l’Orangerie pour un moment intense ! Découvert sur le net grâce à leur titre "Hey Now", qui a d’ailleurs atteint plus de 800 000 vues sur Youtube, le trio emmené par la superbe voix cristalline d’Hanna Reid s’est souvent vu comparé à leur compatriote The XX. Bipolar Sunshine assurera la première partie de ce concert exceptionnel. Et bien évidemment, archi sold out !!!

Au Witloof Bar, Mutual Benefit, le projet tantôt solo, tantôt collectif, du multi-instrumentaliste Jordan Lee, viendra nous dévoiler son premier album, le puissant et sentimental "Love’s Crushing Diamond". C’est folk et pop, non loin de Sufjan Stevens ou encore Animal Collective. À ne pas manquer !

Le week-end arrive plus tôt que prévu avec Dan Le Sac Vs Scroobius Pip le jeudi 6 à la Rotonde ! Véritable révélation outre-Manche depuis la sortie du titre tiré de leur premier album "Thou Shall Always Kill", les Anglais décortiquent leur univers sur leur troisième album "Repent Replenish Repeat". Ils nous présentent une approche du hip hop très personnelle, qui sonne sur des beats electro savamment élaborés. Avec Zucchini Drive en support, la soirée s’annonce prometteuse.

Toutes les salles du Bota seront occupées le samedi 8 ! Le groupe australien The Jezabels jouera à l’Orangerie pour un moment intense. "Comme si Björk chantait avec U2 à ses débuts", a écrit le magazine musical anglais Rolling Stones, rien que ça… Avec Abel Caine en première partie.

Emily Jane White nous illuminera de sa présence à la Rotonde. Bien que les mélodies soient sombres et mélancoliques, la voix de la jeune Californienne se pose tout en intimité sans jamais être larmoyante.En support, Xavier Dubois.

Fitz and The Tantrums débarquera également au Witloof Bar. Basés à Los Angeles, ces 6 musiciens pop sont en fait en pleine love story avec la soul et le funk. Leurs singles catchy ont même été plébiscités par Bones, Desperate Housewives ou encore FIFA 13. Mais c’est bien sûr sur scène que ce cocktail détonnant dévoile toute sa saveur frétillante. La première partie sera assurée par le set de Brett Summers, le fondateur de " indiestyle.be ".

Le dimanche 9, Hjaltalín fera son retour au Botanique, à la Rotonde cette fois ! Inspirée par la musique classique, cette formation pop islandaise est complétée sur scène par des chœurs, des instruments à vents et des cordes. Leurs morceaux chantés en anglais ou en islandais sont tous des petits chefs d’œuvre.

Originaire de Sydney, Boy & Bear n’est pas un groupe aux comptines pour enfants comme on pourrait le croire aux premiers abords mais plutôt un band, au folk indie, initialement créé par Dave Hosking en 2009. Ce dernier, désormais accompagné de ses quatre compères, débarque le mardi 11 au Bota, avec un second album "Harlequin Dream" lumineux, rafraîchissant et humecté d’harmonies riches, pour un concert déjà sold out ! Dancing Years assurera le support du groupe.

Rendez-vous le 12 à l’Orangerie avec The Veils ! Les Néo-Zélandais allient textes poétiques et compositions romantiques, du rock mélancolique, planant et exalté par la voix surprenante de Finn Andrews. Leur quatrième album "Time Stays, We Go" est sorti cette année et dévoile également une session live de 5 morceaux enregistrée au prestigieux Studios Abbey Road… À voir sans attendre.

La semaine continue avec le concert de Clare Louise. C’est à la Rotonde que cette jeune Française posera sa guitare. Avec son timbre haut perché et profond, il ne lui aura guère fallu de temps pour s’inviter dans le cercle très fermé des grandes voix du folk ! Hibou complètera le joli tableau avec un violoncelle et une contrebasse.

Le Festival Lezarts Urbains 2014 se tiendra les 14, 15 et 22 mars au Bota. Trois soirées pour un marathon rap avec Melanin 9, Froesheleirs, 87BUJ, MC Metis, Open Stage des P'tits Belges, Les Sages Poètes de la Rue, Tonino, Stage "Aktivistes" & "Hip Hop is a Weapon", Lino & Ärsenik, Furax/Bastard Prod, 13Hor, Aral & Sauzé, Dope ADN, Fakir, Ligne 81 et L'Or du Commun. À noter également pour les amateurs : la Finale Concours 'Du F dans le Texte' avec Cassandre, Elle & Samuel, Froesheleirs et Tonino, le samedi 22.

Amateurs de pur rock’n’oll, The Men est le groupe parfait pour se déchaîner et transpirer un bon coup le samedi soir ! Pile au bon moment, Ils se produiront le 15 au Witloof Bar.

The Notwist à Buxelles, ce sera pour le mercredi 19. 2014 signe donc leur grand retour ! Les Allemands viennent juste de dévoiler le premier extrait d’un album très attendu ("Close To The Glass"). En support, Jel et son hip-hop electronica de premier choix et d’une technique imparable !

Le jeudi 20, Sophia donnera une représentation très spéciale ! Robin Proper Sheppard nous promet l’avant-première de ses nouveaux morceaux avec un line up étendu de musiciens (cordes et cuivres), que demander de plus !


Pour débuter le week-end avec grâce, on ira applaudir Marie Warnant le vendredi 21. Après un premier album remarqué et salué en 2005 dont était issu le titre " Bruxelles " et un second opus " Ritournelle " en 2010, Marie Warnant présente son 3ème disque. Elle revient avec un premier extrait " Trip Atlantique " qui annonce un tournant majeur dans son genre musical. David Bratzlavsky assurera la première partie de la soirée.

Le même soir, le duo d’indie rock Wye Oak vient nous présenter son quatrième album au Witloof Bar, quelques années après leur passage sur les planches de la Rotonde, en support de The Dodos. En support le duo américain, Sylvan Esso.

Histoire de bien commencer la semaine, on court voir MØ ! Le 25 mars, la nouvelle sensation scandinave nous enverra du lourd avec un son street-vibe electro pop. Son premier album "No Mythologies To Follow", est sorti en février chez Sony Music. On pourra notamment y découvrir sa collaboration avec Diplo (Major Lazer) pour le single "XXX 88".

On reste toujours dans l’énergie positive avec Mokoomba et leur univers musical unique, mélangeant afrofusion électrisante et rythmes traditionnels. Découvert en Belgique par le festival Couleur Café en 2010, Mokoomba revient à Bruxelles le 26 mars, après avoir sillonné les routes d'Europe, du Maghreb et d'Asie. Nina Miskina et son rap puissant, introspectif, explicite et tranché, viendra chauffer la salle en support. Une soirée explosive en vue !

Nina Nesbitt sera présente le même soir à la Rotonde. Sa musique s’inscrit dans la même trempe que celle de Kate Nash ou Laura Marling et, faisant suite aux 5 EP’s déjà parus, son premier album "Peroxide", vient d’être amorcé par le single "Selfies". En support, Olivia Sebastianelli, une version anglaise de Stevie Nicks.

Prêt pour de la cumbia qui déchire ? La Chiva Gantiva de Bruxelles/Bogota, spécialiste du mix rock attitude et cumbia funk déchaîné arrive au Bota le jeudi 27 ! Le deuxième album "Vivo" s’apprête à voir le jour et, c’est à la Rotonde que la Chiva Gantiva a décidé de nous le présenter…

A Winged Victory For The Sullen, c’est l’histoire de deux maîtres de la musique minimaliste qui collaborent. En 2011, ils sortent leur premier album éponyme et attirent également l’attention de Wayne McGregor, chorégraphe du London Royal Ballet, qui utilise leur musique durant les séances d’échauffement de sa troupe. Rien que ça ! Vous pourrez les applaudir le vendredi 28 à l’Orangerie. La première partie sera assurée par le groupe " 0 " (zéro).

À la Rotonde, le même soir, les Américains de Twin Forks nous offriront leurs mélodies neo-folk et indie rock, et on se laissera vite surprendre par une musique subtilement pop. Chemise à carreaux de circonstance, welcome to Americana !

Le dimanche 30, la semaine se clôture avec la voix d’Alex Hepburn. Auteur, compositeur et interprète, elle séduit la toile avec sa voix rauque et puissante, son groove et ce mélange de blues, de soul et de rock. En postant des vidéos de ses interprétations sur Internet, Alex Hepburn séduit Warner et signe en 2010 son premier single "Bad Girl", co-écrit avec Blair Mackichan (Lilly Allen). Tous s'accordent à dire que son grain de voix sonne comme celui de Janis Joplin. Et le concert est complet !!!

Au Witloof Bar, Nathaniel Rateliff ravivera des émotions que l’on croyait disparues à tout jamais avec notre première écoute de Bill Callahan, sans jamais tomber dans le mielleux dont se rendent coupables plus d’un chanteur folk. Sa voix résonne comme une évidence. Attendez-vous à rester littéralement pendu à ses lèvres !

Le mois de mars touche à sa fin avec les concerts de Temples, à l’Orangerie et Elysian Fields, à la Rotonde. Le quartet anglais de Temples est devenu quasi instantanément le nouvel espoir de la nouvelle scène pop psyché aux côtés de Melody's Echo Chamber, Toy, Jacco Gardner ou encore Wolf People. Un groupe british mis en lumière par Johnny Marr et Noel Gallagher …

Dans le duo New-Yorkais d’Elysian Fields, la superbe Jennifer Charles associe la voix la plus douce à une sensibilité artistique d’une acuité rarement rencontrée. Son alter ego en composition, Oren Bloedow, manie la guitare avec une musicalité hors du commun. En support Lyenn solo, singer/songwriter belge qui navigue entre ambiance sombre et hypnotique dans un style blues, presque psychédélique.

Et aussi

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK
PureVision
en direct

Pure

PureVision