En mars au Bota

bota
bota - © Tous droits réservés

Les concerts du mois de mars au Botanique

Au mois de mars au Botanique, il y en aura pour tous les goûts ! Passant du rock au folk, de chansons à texte à la musique électronique, l’agenda est rempli de belles découvertes, mais également de passages attendus depuis longtemps.

Ce sont les Norvégiens de Kaizers Orchestra qui ouvrent le mois ! Après 8 ans d’absence, ils viennent nous présenter leur trilogie " Violeta Violeta " sur la scène de l’Orangerie, et comptent bien nous offrir un bordel sympathique, électrique et festif en mélangeant allégrement le blues, le rock et le folk.

Le même soir, la Rotonde accueillera le talentueux Ron Sexsmith. L’auteur, compositeur et interprète pop-folk inteprètera son 13ème album " Long Player Late Bloomer ". Sa notoriété n’est plus à prouver, et le public belge nous le démontre bien car le concert est complet !

Le centre de Bruxelles et le haut de la ville traversent la frontière et s’associent les 1er et 2 mars. L’ABBota 2013, collaboration annuelle entre l’AB et le Botanique propose 1 combi-ticket pour découvrir les 10 meilleurs groupes belges du moment : Montevideo, The Peas Project, Roscoe, Joy Wellboy, Leaf House, Gepetto & The Whales, Coely, Steak Number Eight, Paon et Tommigun !

Pour continuer le week-end en beauté, Les Prix Paroles Urbaines, nouveaux prix littéraires mettant en valeur les écritures urbaines, récompenseront des artistes dans trois catégories différentes : le Slam, le Spoken Word et l’écriture Rap. De nombreux artistes ainsi que les lauréats de la précédente édition se produiront ce 3 mars 2013 dans l’intimité de la Rotonde. Avec sa plume acérée et sensible, Saul Williams nous proposera une performance Spoken Word pour clôturer ces Prix Paroles Urbaines 2013.

Jeune chanteur, auteur, compositeur britannique au timbre de voix incroyable, Jake Bugg sera présent le 3 mars pour nous faire rêver. On ne s’étonne pas que le concert ait été complet rapidement et nous sommes tous impatients de découvrir cet artiste de 18 ans et son premier album sur scène !

Chad Valley vous attendra le 4 mars pour une soirée bubble-gums fluo et rollers de l’espace… Le premier album solo de l’Anglais sent bon le synthé 80’s et le pomelo 90’s. On s’attend à une soirée plus qu’excitante !

On ne présente plus The Sea and Cake, véritable institution avec déjà 15 années de carrière musicale. Difficile de faire rentrer la musique du quatuor dans une catégorie tant elle est diversifiée, allant du folk, au post-rock en passant par le jazz et la musique contemplative. C’est le symbolique dixième album des Américains, mêlant mélodies au synthé, voix légère et rythmes énergiques, que nous pourront découvrir le mardi 5 mars au Bota.

Deux ans après leur dernier passage, très remarqué, sur la scène du Chapiteau aux Nuits Bota, les Irlandais de Villagers sont de retour le 5 mars à l’Orangerie pour nous offrir en primeur les titres de leur nouveau "{Awayland}", proposant un rock alternatif enjoué avec une voix pleine d’émotion. Tant attendu, le concert est malheureusement complet.

Quelques mois à peine après l’annonce de son départ du groupe Girls, Christopher Owens revient sur le devant de la scène avec son premier album solo, "Lysandre". Ses textes, attachants et parfois fragiles, se succèdent pour ne former qu’une seule histoire, racontée, presque murmurée sur des mélodies indie rock. Ce sera le 6 mars, dans un espace on ne peut plus approprié : la Rotonde !

Si vous recherchez une ambiance plutôt folk, pop et electro, on vous donne rendez vous à l’Orangerie, où Lilly Wood & The Prick nous présentent "The Fight ".  Accompagné de 4 musiciens sur scène, le duo nous emmène dans son univers féérique.

Deux chansons de Rhye auront suffi pour agiter le monde musical : "The Fall" et "Open". C’est dans un style bien à eux, oscillant entre indie pop et ballade mélancolique, que les voix cristallines des chanteurs du groupe évoluent. Au Witloof Bar du Botanique le 6 mars, dans une salle déjà complète, les deux Américains arriveront à point nommé pour vous faire écouter leur très attendu premier album " Woman ". 

Qu’est-ce que ça sent bon le rock psychédélique, Melody’s Echo Chamber ! La formation parisienne viendra nous présenter son premier album éponyme dont les vapeurs barbituriques de chansons telles que "I Follow You" ou "Bisou Magique" nous feront plus que certainement tourner la tête le 8 mars !

Le lendemain, c’est Everything Everything, une bande de gamins surexcités, à l’affût du son qui surprend, de l’idée qui frétille, tissant des morceaux pop débordant d’originalité et n’ayant nullement peur du mélange des genres …

On les attendait, les voilà ! Le dimanche 10 mars, le groupe folk-rock acoustique The Lumineers vient nous faire chanter, danser et profiter d’une énergie mais aussi d’une certaine émotion, grâce aux morceaux de leur 1er album. On n’oublie pas de s’entrainer sur leur titre " Ho Hey ", car ils comptent bien sur la participation du public, qui s’annonce déjà au complet !

Brandt Brauer Frick crée une musique que l’on pourrait qualifier de techno acoustique, surprenante d’inventivité et de savoureux beats acoustiques. Le trio teuton nous revient le 16 mars avec "Miami ", qu’il nous présente en compagnie du rappeur californien Om’Mas Keith…

La richesse de Jil Is Lucky tient de la diversité culturelle de ses membres originaires de Pologne, d’Allemagne, d’Algérie et des Etats-Unis. Après avoir longuement tourné, le groupe est de retour avec "In The Tiger’s Bed", fruit de nombreuses collaborations. Le premier extrait, "Leaving You (Right Now)" ; annonce la couleur : une ambiance moderne et des sonorités electro-pop, qui seront au rendez-vous le 19 mars.

La belge Mélanie De Biasio est loin d’être une débutante. Basse en volume et forte en impact, c'est quand le tempo s'étire qu'elle génère ses plus puissantes atmosphères. On n’hésite pas à venir profiter de son timbre sobre, chaud et lumineux le 20 mars à l’Orangerie.

Après son premier album, "A Solitary Man", Jonathan Jeremiah sort un deuxième opus, "Gold Dust". L’auteur-compositeur à la voix de baryton et aux accents soul délicats s’y laisse aller à quelques chansons plus intimistes sur un folk ancré dans la tradition anglaise. Sur scène, l’artiste est d’une sincérité touchante et crée une agréable atmosphère de détente. On se dépêche pour se procurer les derniers tickets de son passage le 21 mars.

Drew Daniel et Martin Schmidt forment Matmos depuis 20 ans et continuent leurs expériences soniques inédites. "The Marriage of True Minds ", leur nouvel album, aura pour thème la télépathie. On tentera d’explorer l’inconscient en leur compagnie le 21 mars à la Rotonde ...

Dans le même esprit que son nom de scène exotique, la pop de Bahamas se veut aérienne, rêveuse, simple et épurée. Le 22 mars, Alfie Jurvanen, auteur, compositeur et guitariste canadien nous invitera dans une sphère intimiste au Witloof Bar. Il y présentera son dernier opus : " Barchords ".

Le même soir, on retrouve le groupe britannique incontournable, I Am Kloot, se promenant entre pop et folk. Lors de leur passage en Belgique, le trio de Manchester dévoile "Let It All In" ce nouvel opus qui marque un retour aux sources par ses chansons dépouillées, qui ne sont pas sans rappeler "Natural History", premier album du groupe, sorti il y a 11 ans déjà.

Le duo (frère/sœur) Wild Belle, relativement mystérieux, est l’une des révélations de ce début d’année. Leur musique indie pop se mélange à des airs de reggae et de jazz et à la voix suave et nonchalante de Natalie, qui nous transportera et nous fera planer le 26 mars au Bota.

Pour terminer le mois de mars comme il se doit, rendez vous le 27 mars. A l’Orangerie, les Londoniens de Clock Opera nous donneront l’occasion de découvrir " Ways to forget ", leur premier album tant attendu. Véritable perle d’orfèvrerie indie-pop, Guy Connelly y a mis son talent de remixeur- bidouilleur au service de compositions complexes et poétiques réalisées en compagnie de ses trois autres compères.

Au Witloof Bar, le même jour, on savourera les chansons à textes construites souvent autour d’onomatopées, de paronomases et de calembours du quatrième album de Gerald Genty.

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK