En mai au Botanique

En mai au Botanique
En mai au Botanique - © Tous droits réservés

Un moi de mai évidemment placé sous le signe des Nuits Botanique.

En mai, le Bota fait ce qui lui plait ! Les Nuits Botanique, ouvrent à nouveau la saison des festivals avec une programmation éclectique axée sur la découverte.

On commence avec une belle mise en bouche le lundi 12 mai.

A l’orangerie, on va planer sur des sonorités jazz electronica tintées de hip-hop, avec les Canadiens champions de l’improvisation BADBADNOTGOOD suivis du belge LeFtO. Changement de style au Witloof Bar avec The Neighbourhood, cinq Californiens venus nous présenter leur nouvel EP rock indie I Love You. Mais c’est déjà complet !

Petit break pour reprendre en force le vendredi 16.

Au Grand Salon, la violoniste belge Catherine Graindorge et le musicien australien Hugo Race nous présenteront leur nouveau projet, Long Distance Operators.

Place à la pop indie aux couleurs bleu/blanc/rouge au Chapiteau avec le polyvalent Cascadeur, le duo énergique Cats On Trees, le projet solo de Mark Daumail membre de Cocoon et le tripatouilleur electro-pop Clément Daquin aka ALB.

Toujours pop indie à la Rotonde avec les bruxellois de BRNS (prononcé Brains) et leur concert sold out. L’orangerie fera trembler le dancefloor au son techno/house minimaliste et electro progressive du label londonien Border Community. Avec, pour commencer son fondateur, James Holden, suivi d’un live du producteur expérimentaliste Luke Abbott.

Enfin, le Cirque Royal accueillera tUnE-yArDs derrière qui se cache Merrill Garbus, américaine au caractère et au style bien trempés.

Quand y en a plus y en a encore, avec pour clore cette première soirée du weekend, une After Party déjantée. On attend plus que vous pour danser jusqu’au bout de la nuit sur l’electro kitsch de Salut C’est Cool, sur les beats sophistiqués de Sylvan Esso, ainsi que les rythmes electro de Mr No, Cosmausaure, Freek, Asmar et Marc Pm.

Le 17 on se remet de la veille au Cirque Royal, avec la voix jazzy de l’icône de la scène indie rock new-yorkaise, Cat Power.

Au Grand Salon, quelques heureux élus pourront profiter des mélodies folk du crooner de 20 ans George Erza, lors d’un concert déjà sold out !

Le mélange de style du duo australien Jagwar Ma fera claquer le dancefloor du Chapiteau sur un son kangourou-pop-house-psyché…

Envolée Rock avec White Denim à l’Orangerie et le projet solo pop orchestral d’Arc Iris à la Rotonde.

Pas de repos le dimanche 18 !

Wax Tailor and The Phonovisions Symphonic Orchestra, dernier projet de la figure de proue de l’abstract hip hop français est rejoint par une quarantaine de musiciens issus du conservatoire de Lille au Cirque Royal !

Au Grand Salon, on se laissera envoûter par l’univers folk-world du belge Jawhar, pendant que l’argentine Juana Molina nous ensorcèlera à la Rotonde avec sa musique qui a souvent été qualifiée d'onirique, hallucinogène, aventureuse et séduisante …

Ambiance electro pop à l’Orangerie avec les Anglais We Have A Band et Say Lou Lou, l’Allemand Thomas Azier et les Islandais de Samaris.

Last but not least, l’ovni de la scène canadienne Mac DeMarco nous fera découvrir son univers emprunt de bizarreries au chapiteau !

La semaine commence en beauté le lundi 19.

L’indie folk de Piers Faccini captivera le public au Grand Salon, alors que la pop de Florent Marchet nous fera voyager à travers un univers unique et fantastique à l’Orangerie.

Et pour terminer la journée, le trio féminin ZZZ’s nous arrive tout droit du Japon pour enflammer la Rotonde avec leur son post punk/no wave !

Le mardi 20, au Cirque Royal, le rappeur belge Scylla se produira sous un jour nouveau, rejoint par Sofiane Pamart, pianiste virtuose, et Dj Flev, spécialiste du maniement live de la MPC, pour une création inédite.

Et parce qu’on n’en a jamais assez des créations spéciales, Emily Loizeau, qui pourrait être la fille improbable de Tom Waits et de Georges Brassens, viendra nous bercer avec sa pop folk acoustique au Grand Salon.

Climat disco electro house au Chapiteau, avec Hercules And Love Affair qui viennent nous présenter leur troisième album " The Feast of the Broken Heart"

L’Orangerie quant à elle accueillera le groupe punk pop américain Julie Ruin, emmené par l’inimitable Kathleen Hanna, figure marquante du mouvement punk des 90’s.

Et enfin, Arthur Beatrice viendra nous bercer avec son electro-pop-folk éthérée venu tout droit de Grande-Bretagne.

Le mercredi 21 c’est la spéciale Nuit Belge dans toutes les salles du Botanique. L’affiche éclectique témoigne, quant à elle, de la vitalité et de la diversité de notre scène artistique ! Vous retrouverez, entre autres, Vismets, School is Cool, Coely, Amatorski, MLCD, Robbing Millions, etc.

Parallèlement, le Cirque Royal accueillera le même soir l’artiste français Vincent Delerm. L’auteur-compositeur-interprète vient nous présenter son cinquième album intitulé "Les Amants Parallèles ".

On continue avec du lourd le jeudi 22.

Le cirque Royal annonce déjà sold out avec FAUVE. Sold Out également à la Rotonde avec le Néerlandais Blaudzun et son nouvel album "Promises Of No Man’s Land".

Ce sera indie au Grand Salon avec le Briton de 26 ans Tom The Lion et garage rock à l’Orangerie avec le duo Royal Blood tout droit venu de Brighton.

Enfin, le groupe Clean Bandit se produira au Chapiteau avec son style musical qui combine sonorités électro et éléments classiques.

Le weekend est de retour le vendredi 23 !

Le Cirque Royal aura l’honneur d’accueilir Mulatu Astatke qui est considéré comme le père de l’ethio-jazz, un mélange entre musique éthiopienne, afro-funk et influences latino-américaines.

Au Chapiteau, le public viendra fêter les 65 bougies d’Arno. Pour l’occasion il nous offrira des nouvelles chansons, mais aussi tous ses plus grands titres et, bien évidemment, quelques surprises de taille !

Au Grand Salon c’est Orval Carlos Sibelius et sa musique " kaléidoscopique " qui nous arrive de France. Une soirée psyché pop indie à ne pas manquer !

Le groupe américain Young The Giant jouera quant à lui à l’Orangerie. Sa musique rock à la fois mélodique et grandiose s’inscrit dans la lignée de groupes comme Cold War Kids et autres Kings of Leon.

Les DAAU, qu’on ne présente plus, se produiront quant à eux, à la Rotonde.

Samedi 24 il fera chaud !

Au Chapiteau les Français Super Discount 3 et un DJ set d’Etienne de Crécy ainsi que les Belges Aéroplane et Compuphonic nous feront danser sur leur electro house incontournable !

Le Grand Salon présentera Douglas Dare. Une voix qui rappelle celle d’un certain James Blake, une sensibilité à la Perfume Genius, voilà qui en dit long sur l’univers du chanteur.

10 ans après avoir retourné les jardins du Botanique, The Flaming Lips, icône de la culture psyché des années 60 et 70, s’apprête à venir chauffer un Cirque Royal, qui revêtira, grâce à eux, un costume de mille feux…

Dominique Dalcan viendra nous présenter sa pop française à la Rotonde et les Américains de Son Lux feront vibrer l’Orangerie dans un style electro pop.

Le dimanche 25, on termine le weekend en beauté !

Le Cirque Royal ouvre ses portes à la jeune française Emilie Simon, auteur-compositeur-interprète qui nous présentera son sixième album.

Soirée folk avec l’américaine Sharon Van Etten, dans l’ambiance intime du Grand Salon.

Tout droit arrivé de la Terre des Vikings, l’islandais Asgeir nous offrira un concert pop indie au Chapiteau.

Changement d’ambiance à l’Orangerie avec le duo de crooneurs electro-tribal et new soul de Jungle.

Et enfin, la Rotonde annonce sold out avec le groupe rock indie The War On Drugs.

Le lundi 26, place encore à quelques projets d’envergure.

Plaza Francia, c'est la rencontre de deux figures emblématiques de la scène française au Cirque Royal : Makaroff et Müller de Gotan Project et Catherine Ringer des Rita Mitsouko.

A l’Orangerie, le public se laissera emporter par la folk de l’Américain Joseph Arthur.

Et enfin, une création classique au Grand Salon pour la Nuit " Morton Feldman ". Une performance unique de deux chefs-d'œuvres pour piano du compositeur américain par Stephane Ginsburgh avec les créations vidéo de l'artiste new yorkais Kurt Ralske.

Le mardi 27, pour clore cette édition 2014 des Nuits Botanique, une soirée unique dans un cadre qui l’est tout autant, celui de la Cathédrale des Saints Michel et Gudule : la troisième édition de "Sonic Cathedral". Une soirée éclectique qui mêle musique classique et sonorités jazz, electro, folk et bien d’autres. A ne pas manquer !

 

Et aussi

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK