En février au Botanique

Gaz Coombes
2 images
Gaz Coombes - © Tous droits réservés

Février rime avec… glacé et gelé. Mais au Botanique, ce n’est pas de la neige mais bien une tempête de concerts qui vous tombent sur la tête ! Amenez votre traineau et venez surfer sur la poudreuse des concerts en tous genres : de la pop, du rock, de la minimal, du punk, de l’expérimental ou encore de l’électro !

C’est le festival Propulse 2015 qui ouvre le mois le plus court de l’année ! Et il vous propose 3 dates au Botanique pour découvrir 15 nouveaux artistes belges. Ils envahiront la Rotonde et l’Orangerie du 5 au 7 février.

On continue sur notre lancée des artistes belges, où certains chanceux auront le plaisir d’applaudir les Recorders, le 7 février lors d’un concert déjà sold out. Une chose est sûre, ça va bouger !

Trois jours plus tard, le mardi 10 février, le groupe britannique Superfood s’emparera de la scène du Witloof Bar avec un style qu’ils qualifient eux-mêmes d’ " indie retro-catchy aux inspirations hip-hop & R’n’B ". Venez donc dévorer ce son venant tout droit de Birmingham, un vrai régal !

Le soir même, la Rotonde s’enflammera avec un concert du groupe Spain. Après 10 ans de silence radio, ce groupe au style " slowcore " reviendra pour présenter leur nouvel album " Sargent Place".

Déjà venus deux ans auparavant, les Russes de Motorama seront présents au Botanique le 12 février pour présenter leur nouvel album " Poverty ", fraîchement sorti. Similaire à celle de Joy Division, Interpol ou encore The National, leur musique new wave et pop viendra faire vrombir la cave voutée du Witloof Bar.

Le lendemain, on continue notre ballade en traineau avec les Britanniques Fat White Family. Bien que qualifiés d’affreux, drogués, sales ou encore suants par la presse, ces six Londoniens sont excellents dans leur genre. Soyez prêts pour un pur concert noisy pop, garage rock… La Rotonde n’a qu’à bien se tenir !

Annulé en novembre, le singer-songwriter Jamie T nous revient le jour de la Saint Valentin pour partager son univers particulier, inspiré autant du rap, de la pop, que du reggae ou encore du punk. Armé d’un flow qui fait immédiatement penser aux Beastie Boys, le jeune Londonien s’est perfectionné après trois années sabbatiques et vient nous présenter son troisième album " Carry On The Grudge ".

Après un sold out à la Rotonde l’an dernier lors d’une tournée solo, Ry Cuming, plus connu sous le nom de Ry X, sera de retour le 17 février à l’Orangerie. Un conseil : mettez votre traîneau de côté et emmenez votre short de plage car son indie folk émotionnelle, influencée par les grands espaces de son Australie natale, vous emportera le temps d’un soir sur les plus belles plages californiennes ! Une bonne occasion de se réchauffer un soir d’hiver.

A quelques pas de là, l’intimiste Rotonde reçoit le singer-songwriter Gaz Coombes, qui n’est autre que l’ancien leader de Supergrass qui officie désormais en solo. Le chanteur charismatique au son indie, pop, rock présentera son second album " Matador ".

Le lendemain, on sort les raquettes de neige car le Witloof Bar prendra un accent canadien ! Cette salle voutée accueille le jeune groupe Viet Cong, au style des années 60 avec leur psych-pop et post-punk revisité. Présenteront-ils leur nouvel album tout juste sorti en Janvier ? Le groupe Absolutely Free, au genre art-punk et au jeu de guitare et batterie très énergique, assurera le début de la soirée pour notre plus grand plaisir.

Rendez-vous le jeudi 19 février, pour une expérience musicale unique en son genre. Le groupe Beg Rugs, qualifié de " trésor des Flandres " par le journal le Soir, vous fera vibrer dans la Rotonde. Avec leur style de pop sixties et indie, le dépaysement est garanti !

Une fraîcheur norvégienne soufflera dans la Rotonde en ce début de weekend. Pour bien finir la semaine, rien de tel que le concert indie-pop de Team Me. Armés de leur trompette, flûte, violon et clavier, ils vous présenteront leur nouvel album " Blind as Night ".

Le lendemain, les clés de l’Orangerie seront confiées à Bear’s Den. La musique de ces trois Britanniques fait transparaître les racines du folk sur un fond de guitares arpégées et de polyphonie vocale. Notre plus grande salle sera envahie d’ondes acoustiques… et oui, envahie, ce concert affiche déjà sold out !

Cinq ans après leur premier passage, Les Vedettes sont de retour ! Non, pas les bières, mais plutôt la meute de créatures iconiques aux multiples visages. Soyez prêts pour un tout nouveau show enivrant comme une boule de neige en rythme électronique-disco-pop et punk. C’est du bon, c’est du Belge !

Pour bien commencer la semaine, le lundi 23 février, le groupe The Preatures fera une escale au Witloof Bar pour vous transporter dans l’univers dance-pop australien de cette dernière décennie, et leur premier album " Blues Planet Eyes ".

Envie de vous secouer la crinière? Alors rendez-vous le mercredi 25 février, à la Rotonde avec Meatbodies. Ce groupe de Chad Ubovich, également bassiste de Fuzz et guitariste de Mikal Cronin, vous emmène dans leur pro-rock garage puissant et groovy.

Quelques jours plus tard, l’Orangerie ouvre ses portes pour accueillir un homme, orné d’un chapeau, dont le style de musique est qualifié d’électronica-acoustique, j’ai nommé : Chapelier Fou ! Venez donc découvrir l’univers harmonieux, imaginatif et poétique du jeune Français le 27 février.

Enfin, pour terminer ce mois de février en beauté, le Botanique accueille Carl Barât and The Jackals qui revient sur nos planches pour la sixième fois. Ce chanteur/ guitariste se lance dans une nouvelle odyssée, il vient nous présenter son second album solo dans notre Rotonde nationale accompagné des Jackals. Au même moment, l’Orangerie accueillera la jeune artiste française Camélia Jordana (22 ans), à la voix fascinante et cassée. Elle interprétera les chansons de son nouvel album " Dans la peau ", également le titre de son premier extrait, qui est une ode pop, une invitation au jeu, à la sensualité, au tourbillon de l’amour …

Et aussi

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK
PureVision
en direct

Pure

PureVision