En avril au Botanique

Kaiser Chiefs
2 images
Kaiser Chiefs - © Tous droits réservés

Les concerts du mois d'avril au Botanique.

En avril, suivez le fil !

On démarre le premier, sans poisson, mais avec une bonne pêche locale : le flamand Bert Dockx sous l’alias Strand vous bercera de sons folk à la guitare acoustique ; avant de laisser la place à la musique colorée de Dez Mona. Entre pop, rock et jazz.

Le lendemain, rendez-vous au Mali (au Cirque Royal) où vous vous laisserez porter par la voix d’or de Salif Keita lors d’un spectacle acoustique exceptionnel…

Ou alors, retrouvez les Anglais de Band of Skulls qui après le Witloof Bar en 2010, la Rotonde en 2012, reviennent cette année à l’Orangerie pour présenter leur troisième album " Himalayan " lors d’un concert rock détonnant. Avec en première partie, le quartet belge Mambo !

Toujours le 2 avril, le trio Peggy Sue présentera son nouvel album " Choir of Echoes ".

Le 3, c’est Timber Timbre et sa musique mêlée de folk et de rock percutant qui remplira l’Orangerie, alors que le Tokyo Police Club soutiendra un rock spontané à la Rotonde.

Le voyage continue…

Matthew and the Atlas vous fera naviguer sur les flots d’un folk anglais apaisant.

Dans un esprit vintage, le quintet Lucius issu de la Pomme vous fera bouger sur des mélodies délicieusement pop ! A l’ancienne.

Ministri et Galapaghost le 9, Sleepy Sun le 12, Boogarins le 14, Wild Beasts et Money le 15. D’Italie au Royaume-Uni en passant par New-York, la Californie ou encore le Brésil, nous vous proposons une sélection de pop-rock-alternative incontournable !

Le guitariste belge Marc De Backer sous le nom de Mongolito vous guidera pour un projet expérimental solo pour ensuite laisser la scène au groupe néerlandais qui n’est autre que The Legendary Pink Dots et sa pop psychédélique et sombre.

Sur la scène indépendante britannique, nous appelons le duo Blood Red Shoes ! Composé de la guitariste Laura-Mary Carter et du batteur Steven Ansell, ils seront présents le 18 avril pour une session de rock garage dans la lignée de The Rapture, White Stripes ou Black Keys, alors que la première partie sera réservée au rock psyché de The Wytches.

Pour quelques instants de douceur, Sweet Jane vous envoûtera de sa voix et sa guitare, un étage plus bas.

Le 22, standing-ovation pour The Strypes, nouvelle révélation rock ! Ces 4 jeunes Irlandais ont à peine la majorité qu’ils assènent déjà au public de nombreuses pépites garage rock à vitesse supersonique. Concert déjà sold out pour lequel le groupe belge Broadcast Island – composé de quatre rêveurs vous fera voyager sur leur île lors de la première partie.

Et ce ne seront pas les seuls Belges de la soirée ! Retrouvez également sur des rythmes pop-folk, le chanteur Antoine Chance.

Un jour après, les faiseurs de tubes Kaiser Chiefs dans une Orangerie pleine. Ils présenteront leur nouvel opus !

Vous n’avez pas eu vos places ? On ne s’en fait pas ! C’est avec San Fermin et sa pop baroque orchestrale que vous vous embarquerez pour un voyage fantastique. Sur la route : instruments à cordes, électro breakbeat et chants majestueux.

Pop, rock, électro, c’est ce qui vous attend le 24 avec le Français DaSilva qui vous guidera dans ses retranchées. Avec lui : Peter Peter qui nous vient du Québec et trois artistes bien de chez nous : le chanteur Olivier Juprelle en solo !, Recorders pour un son atmosphérique, éclectique, dansant et Kennedy’s Bridge, cinq jeunes musiciens plein de fraicheur.

Sans oublier, le duo pop kainri Painted Palms. Ralliant déjà les critiques, les jeunes cousins présenteront leur album " Forever " ou " 39 minutes au Paradis "…c’est le Pitchford qui le dit.

Le 25, on a le choix : rock industriel avec Thot, rock expérimental avec toujours du belge : aMute, ou douce folk nomade avec l’Australien Stu Larsen.

Le 26 avril, c’est avec deux jeunes chanteuses pop pétillantes que l’on vous propose de vous laisser charmer. Avec la belge, Noa Moon qui vous fera découvrir son tout premier album

" Let Them Talk ". A moins que vous ne succombiez à la voix cristalline de Marissa Nadler pour un folk country envoûtant et nostalgique.

Le frenchie Renan Luce nous revient après quatre ans, et son nouvel album : D’une tonne à un tout petit poids. A ne pas manquer !

Toujours sur notre chemin bordé/semé de talents, c’est avec deux américains que l’on vous propose de faire votre halte. Jonathan Meiburg, musicien-ornithologue de Austin, Texas et son groupe Shearwater ; ainsi que l’auteure-compositrice-interprète originaire du Sud de la Californie, Jesca Hoop.

Destination finale : mêlant pop soul et dance music, non loin des plaines suisses, Pablo Nouvelle vous accueille. Après quoi, ladies and gentlemen, on groove sur les mélodies soul, funk du jeune héritier de la génération Motown made in Holland, Bo Saris!

Et aussi

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK
PureVision
en direct

Pure

PureVision