Dragons et Princesses - de jolis contes signés Michel Ocelot

RTBF
RTBF - © Tous droits réservés

Pour retrouver les origines de cette série animée produite en 2010 pour Canal + France, il faut en fait remonter 21 en arrière, à 1989 pour être précis. Michel Ocelot, le futur réalisateur de Kirikou et la sorcière et du clip de Earth Intruders pour Björk,  avait créé une série pour la télévision, Ciné Si. Deux adolescents et un homme plus âgé se retrouvent le soir dans un cinéma désaffecté et racontent des histoires avec des papiers découpés.

L'aide du numérique. Des contes venus du monde entier retravaillés par Michel Ocelot pour les besoins de cette série. Suite au succès de Kirikou, en 2000 sort au cinéma une compilation reprenant 6 de 8 court métrages composant la série, sous le titre Princes et Princesses. Fin 2010, il a proposé une nouvelle fournée de 10 épisodes, au même aspect visuel, avec le même type de contes et les mêmes personnages, mais aidé cette fois par le numérique. C'est sans doute ce qui lui a permis d'envisager la sortie de 5 des 10 contes (chacun faisant 13 minutes), au cinéma, en 3D.

Un vrai art de conteur. Les formes adoptées par Ocelot peuvent beaucoup varier, entre ceci, Kirikou ou Azur et Asmar. Mais on retrouve partout son sens de la narration, son goût pour raconter des histoires sur un ton faussement naïf.

Des rendus spectaculaires. L'apport du numérique permet des rendus parfois carrément spetaculaires, avec des textures et des couleurs d'une richesse étonnantes. Parfois, on pourrait croire que qu'on regarde un Blu-ray. Ci-dessous, trois extraits pour vous faire une petite idée.

A consommer en picorant. Par contre, il vaut sans doute mieux ne pas tout regarder d'une traite et se faire des salves de 2-3 épisodes de suite, comme on le fait avec une série.

Dragons et princesses de Michel Ocelot. 10X13'. DVD. Studio Canal/Universal

Newsletter Pure

Restez informés chaque semaine des évènements et concours Pure à venir.

OK