Article

Le CEB : pas de raison de stresser

  • Si votre enfant est en 6ème primaire, il passera l’épreuve du CEB (certificat d’étude de base) dans quelques jours. Chez les élèves, cette période est souvent source de stress.

    Pourtant, ces angoisses n’ont réellement pas lieu d’être et ont tout intérêt à être évitées." Le CEB, ça n’est jamais qu’une épreuve qui mesure ce que les enfants ont appris pendant 6 ans ", explique Patricia Shillings, chercheuse en science de l’éducation à l’Ulg. " Ce n’est pas un concours, il n’y a pas lieu d’avoir un stress énorme par rapport à ça. Les taux de réussite sont généralement très bons, parce qu’on ne fait que mesurer ce qui y a été appris pendant les années précédentes. "

     

    Faire confiance aux enfants et aux enseignants

    La plupart des instituteurs proposent des révisions de certains points de la matière à leurs élèves, avant la date fatidique de l’épreuve. Ils choisissent également de revoir quelques CEB des années précédentes. Pour Patricia Shillings, ces révisions sont largement suffisantes. Dès lors, vous voilà averti, nul besoin de surcharger l’enfant de davantage de travail à la maison.

    Quelques petits conseils tout de même avant de passer l’épreuve (qui relèvent presque du bon sens) : Aller se coucher tôt la nuit avant ; prendre un bon petit déjeuner avant de partir à l’école ; et surtout être PO-SI-TIF ! Le dernier point vaut aussi pour les parents.

    Bonne chance à vos marmots !

    M.B.

Concours

Tous les concours