Voyages

Tous les dimanches de 09:00 à 11:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Quand peinture et musique se mêlent avec Kandinsky et la musique russe de son époque

Vassily Kandinsky est l’un des fondateurs de l’art abstrait. On le considère comme l’auteur de la première œuvre abstraite de l’histoire de l’art moderne. C’est une aquarelle de 1910, Sans titre.

Entre improvisations et des compositions

Kandinsky était un grand mélomane. Et la musique a sans doute eu une influence sur la naissance de l’art abstrait. Elle ne cherche pas à représenter le monde extérieur mais elle reflète plutôt, de façon parfois très immédiate, des sentiments, des émotions de l’âme humaine. Kandinsky confie qu’il a abandonné les apparences pour communiquer plus directement des sentiments au spectateur. Il lui arrivait d’utiliser des termes musicaux pour désigner ses œuvres : il appelait parfois improvisations ses peintures les plus spontanées, et compositions des œuvres plus élaborées. Composition, un terme qui résonnait en lui comme une méditation.

L’exposition des impressionnistes, un tournant dans la vie de Kandinsky

Kandinsky se destinait à une carrière de juriste. Mais à trente ans, un événement bouleversa la vie du futur peintre.

Je vécus un événement qui me marqua ma vie entière et qui me bouleversa jusqu’au plus profond de moi-même. C’était l’exposition des impressionnistes à Moscou. […] Ce qui m’était parfaitement clair pour moi, c’était la puissance insoupçonnée de la palette qui m’avait jusque-là été cachée et qui allait au-delà de tous mes rêves.

Quelques mois auparavant, Kandinsky avait vécu une autre expérience essentielle, cette fois avec la musique. Il a assisté à un opéra de Wagner, Lohengrin et il dit qu’il a vu la structure de la musique avec ses yeux, comme s’il s’agissait d’un dessin. Kandinsky voyait des correspondances entre la musique et la peinture :

La couleur est le clavier, l’œil est le marteau, l’âme est le piano avec ses nombreuses cordes, l’artiste est la main qui fait résolument vibrer l’âme au moyen de telles ou telles touches.

Une vingtaine d’années plus tard, son compatriote Serge Rachmaninov compose des Etudes qui sont des sortes de tableaux musicaux.

 

Une peinture renversée, la révélation de Kandinsky

Un jour de 1808, Kandinsky a une autre révélation : c’est la découverte chez lui d’un tableau qu’il décrit comme d’une beauté indescriptible, imprégnée d’une grande ardeur intérieure. Il ne le reconnaît pas tout de suite, et pourtant c’est lui qui l’a peint. Mais il a été posé de travers et il est méconnaissable dans la lumière du crépuscule. Kandinsky raconte que cette peinture renversée l’a libéré du poids de la figuration. Kandinsky s’engage dans une nouvelle voie, il développe une pensée et un langage nouveau, une sorte de partition inédite composée de couleurs et de sonorités nouvelles. Il ne s’agit plus de représenter le monde dans une peinture figurative mais bien d’exprimer ce qu’il appelle la nécessité intérieure.

D’autres artistes créent leur propre langage, comme Stravinsky. Son œuvre est libre, souveraine, solitaire. Elle est aussi extrêmement variée. Stranvinsky a aussi le sens du sacré et son œuvre célèbre souvent un rite sacral.

Les titres

Alexandre SCRIABINEPremier mouvement Sonate n°4 opus 30. Andrei Korobeinikov. MIR061.

Serge RACHMANINOVDeux Etudes Tableaux de l’opus 39. Alexander Melnikov. HMC 901978.

Modest MOUSSORGSKYLe vieux château, Promenade et Tuileries, extraits des Tableaux d’une exposition. Leif Ove Andsnes. EMI 6983602.

Igor STRAVINSKYLe Sacre du printemps. Orchestre Philharmonique de Berlin sous la direction de Sir Simon Rattle. EMI 7236112.

Piotr TCHAIKOVSKYDeuxième mouvement Quatuor n°1. Keller Quartet. Erato 2292 45965 2.

Anatole LIADOVLe Lac enchanté. Orchestra dell’Accademia Nazionale di Santa Cecilia. EMI 9494622.

Alexandre SCRIABINEPoème op 41 et Poème tragique op 34. Pascal Amoyel. Calliope 9353.

Serge PROKOFIEVSuite Scythe. Orchestre Philharmonique de Los Angeles dir° André Prévin. Philips 420 934 2.

Serge RACHMANINOVPremier mouvement Concerto n°3. Martha Argerich et RSO Berlin sous la direction de Riccardo Chailly. Philips 446 673 2.

Serge PROKOFIEVPremier mouvement Sonate n°7. Andrei Gavrilov. DG 435439 2.

Nikolay MIASKOVSKYDeuxième mouvement Concerto pour violon opus 44. Vadim Repin et Orchestre du théâtre Marinsky sous la direction de Valery Gergiev. Philips 4733432.

Dimitri CHOSTAKOVICHPremier mouvement Quatuor n°15. Emerson String Quartet. DG 4632842.

Dimitri CHOSTAKOVICHValse Lyrique des Danses des Poupées. Lisa Batiashvili et Orchestre Symphonique de la Radio Bavaroise sous la direction d’Esa-Pekka Salonen. DG 002894779299.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Roxane Brunet

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK