Voyages

Tous les dimanches de 10:00 à 12:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Le "Shakespeare de la musique" en voyage à Londres

En 1790, Haydn reçoit la visite d’un imprésario anglais, Johann Peter Salomon, qui lui dit : "Faites vos bagages. Dans 15 jours nous partons ensemble pour Londres." Mozart s’inquiète. Il dit à Haydn : "Papa, vous connaissez si peu le grand monde et parlez si peu de langues !" Haydn lui répond :

La langue que je parle est comprise dans le monde entier.

Jusqu’à ces 58 ans, Haydn est au service d’un prince de la lignée des Esterházy, un prince que l’on appelle "Nicolas le Magnifique". Il vit dans un palais somptueux, une sorte de Versailles à la hongroise, mais c’est aussi une cage dorée, entourée de marais insalubres et Haydn ne peut s’en éloigner comme il le veut. Cela n’empêche pas son nom de rayonner et sa musique de circuler avec un grand succès dans toute l’Europe.

Quand Nicolas le Magnifique meurt en septembre 1790, Haydn se retrouve soudain beaucoup plus libre de ses mouvements, il s’installe à Vienne avec sa femme et c’est là qu’il reçoit la visite de cet imprésario anglais Johann Peter Salomon.

Arrivée triomphale à Londres

3 images
HAYDN - dans la tempête au cours de sa traversée de la mer à Londres. Peinture par Edouard Hammon © Gallica - BnF

Haydn arrive à Londres le 2 janvier 1791. Pour rejoindre la capitale anglaise, il a dû prendre le bateau et c’est la première fois qu’il voit la mer. Il confie ses impressions à Marianne von Genzinger, une femme pour qui il éprouve une tendresse particulière : "je suis resté sur le pont pendant toute la traversée pour pouvoir contempler l’océan, ce monstre effrayant. Tant que tout est resté calme, je n’ai pas eu peur mais vers la fin, le vent devenait de plus en plus fort et je voyais d’énormes vagues se précipiter sur moi. J’ai été saisi d’une légère appréhension. La plupart des passagers étaient malades et ils avaient l’air de fantômes. Mon arrivée à Londres a causé une grande sensation dans toute la ville, pendant trois jours, mon nom a été dans tous les journaux.

En effet, Haydn conquiert la ville en un clin d’œil, tout le monde est sous son charme. Très vite, on lui propose de composer un opéra sur un livret intitulé Orfeo. Haydn travaille d’arrache-pied à la partition, même si finalement, l’opéra ne sera pas donné pendant son séjour à Londres.

Haydn, le conquérant

Les concerts de Haydn à Londres remportent un succès éclatant. Sa musique séduit le public londonien et la vue du compositeur qui trône au piano au milieu de l’orchestre électrise toute la salle. La presse est élogieuse. Il est normal que pour les âmes sensibles à la musique, Haydn soit un objet d’hommages voire d’idolâtries car "comme notre Shakespeare, il enflamme et gouverne les passions à volonté. Nous espérons que la chaleur de notre accueil conduira le premier génie musical de l’époque à s’établir définitivement en Angleterre."

Haydn conquiert très vite les musiciens, il est très cordial avec les membres de l’orchestre. Il paraît qu’il les appelle "mon trésor" ou "mon ange", et qu’il sait mélanger les critiques aux louanges. Haydn met tout le monde à l’aise, et l’atmosphère des répétitions est radieuse.

A Londres, Joseph Haydn compose plusieurs symphonies de toute beauté. Il y met parfois de l’humour comme dans celle que l’on appellera "La surprise" où il fait sursauter le public au milieu de l’andante avec un formidable coup de timbale.

Haydn à la découverte de Londres

Haydn est un esprit curieux. Il s’intéresse à tout. Il se promène dans Londres avec des carnets où il note des mélodies, des copies de lettres mais aussi des remarques sur les habitudes des Anglais, des anecdotes ou encore des détails pratiques. On y lit par exemple ceci : "La ville de Londres consomme huit fois cent mille charrettes de charbon par an. Chaque charrette contient treize sacs et chaque sac deux mesures." Sur une autre page : "Le 5 décembre, le brouillard était si épais que l’on aurait pu l’étaler sur du pain". Bien sûr parfois il s’agit de musique :

Le concert de Giardini a eu lieu. Il a joué comme un cochon

Haydn fait ici de l’humour parce que, quand on a voulu le présenter à Giardini, le violoniste aurait répondu : "Je n’ai aucune envie de faire la connaissance de ce chien allemand".

La vie de Haydn à Londres est une succession de réceptions, d’invitations, de concerts. Le 18 janvier 1791, il est invité au bal de la Cour, pour l’anniversaire de la Reine. Quand il rentre dans la salle, pour présenter ses respects à la famille royale, il se passe quelque chose d’incroyable : Haydn n’a pas encore été annoncé que le Prince de Galles s’avance vers lui pour le saluer.

Haydn fait également la connaissance du musicologue Charles Bruney qui ne tarit pas d’éloges : "l’admirable et l’infaillible Haydn, dont les productions au soir de ma vie, quand la plupart des musiques finissaient par me lasser m’ont procuré un plaisir dépassant de loin tout ce que j’avais pu ressentir dans ma jeunesse, ignorante et voluptueuse."

Un portrait du grand maître

On raconte une anecdote amusante à propos du séjour d’Haydn à Londres. Le Prince de Galles l’a pris en grande affection et il a chargé le peintre Hoppner de faire son portrait. Les séances de pose ne sont pas faciles. Haydn s’ennuie et Hoppner dit que cela se voit et qu’il ne veut pas peindre avec une physionomie d’idiot un homme connu pour avoir du génie. On raconte que pour la troisième séance Hoppner invite une femme drapée d’une étoffe blanche et avec une couronne de rose sur la tête pour maintenir Haydn en éveil. Une idée qui a dû le faire beaucoup rire.

Son séjour à Londres se déroule à merveille : les concerts remportent le triomphe, les amateurs s’arrachent ses partitions et les dames de la haute société veulent des leçons de pianoforte avec le grand maître viennois.

Envie d’en savoir plus sur le voyage de Joseph Haydn à Londres ? Ecoutez l’émission Voyages qu’Axelle Thiry consacre au Shakespeare de la musique.

Programmation musicale

Joseph HAYDNTroisième mouvement du Concerto pour piano en ré majeur. Ronald Brautigam et Concerto Copenhagen sous la direction de Lars Ulrik Mortensen. Bis CD 1318.

Joseph HAYDN 'Del mio core il voto estremo' Extrait d’Orfeo et Euridice. Cecilia Bartoli et the Academy of Ancient Music sous la direction de Christopher Hogwood. Oiseau Lyre 452 668 2.

Joseph HAYDNPremier mouvement Symphonie n° 95 en do mineur. Royal Philharmonic Orchestra sous la direction de Sir Thomas Beecham.. EMI 9099462.

Giovanni Battista VIOTTI Troisième mouvement du Concerto pour violon n°22 en la mineur. Itzhak Perlman et The Juillard Orchestra sous la direction de Lawrence Foster. EMI 5 56750 2.

Joseph HAYDNExtrait de la version Quatuor des Sept Dernières Paroles du Christ. Quatuor Emerson. DG 474 836 2.

Joseph HAYDN Premier mouvement Sonate n° 47 en si mineur. Ronald Brautigam. Bis CD 1094.

Georg Friedrich HAENDEL Choeur de l’Hallelujah et air " Mais qui pourra supporter le jour de sa venue ?" Extraits du Messie. Musiciens et Chour des Musiciens du Louvre, sous la direction de Marc Minkowski avec en soliste Magdalena Kozena. Archiv Produktion 471 341 2.

Muzio CLEMENTI Troisième mouvement de la sonate opus 34 n°1. Emil Gilels. Philips 456 799-2.

Joseph HAYDN Dernier mouvement de la Symphonie Oxford. Orchestre baroque de Fribourg, sous la direction de René Jacobs. Harmonia Mundi 901849.

Joseph HAYDNDeux derniers mouvements du trio n° 39 en sol majeur. Trio Gryphon. FL 2 3104.

Wolfgang Amadeus MOZART Extraits du Requiem. Chapelle Royale, Collegium Vocale de Gand et Orchestre des Champs-Elysées sous la direction de Philippe Herreweghe. HM2961620.

Jan Ladislav DUSSEKPremier mouvement Sonate en do mineur opus 35,3. Andreas Staier. Deutsche Harmonia Mundi 05472 77286 2.

Ignaz PLEYEL Deux derniers mouvements Concerto pour violoncelle en ut majeur. Ivan Monighetti et Akademie fur Alte Musik Berlin, sous la direction de Stephan Mai.. HM 901599.

Joseph HAYDNPremier mouvement Symphonie n° 102 en si bémol majeur. Royal Philharmonic Orchestra sous la direction de Sir Thomas Beecham.. EMI 9099462.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Isis GUNZBURGER

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK