Voyages

Tous les dimanches de 09:06 à 11:00 sur Musiq3

Plus d'infos

La musique baroque, voyage dans les passions de l'âme

La musique baroque et les passions de l'âme
La musique baroque et les passions de l'âme - © Tous droits réservés

Remontons le temps jusqu’à l’époque baroque et intéressons-nous à la manière dont la musique exprime les passions.

Un bon musicien doit se livrer à tous les caractères qu’il veut dépeindre. Mais c’est à l’âme que la musique doit parler.

Jean-Philippe Rameau

Passion de l’âme, passions musicales

Le traité des passions de l’âme de Descartes est publié en 1649. Il a une grande influence sur la pensée musicale. Descartes répertorie six passions : l’admiration, l’amour, la haine, le désir la joie ou la tristesse et il les distingue des actions de l’âme, la volonté, il les identifie à des perceptions, des émotions de l’âme. Il va même jusqu’à décrire leur symptôme.

La joie, selon lui, produit un réchauffement du corps, la haine entraîne un ralentissement du pouls… Descartes avait écrit dans sa jeunesse un abrégé de musique, un petit traité, Compendium musicare, où il réfléchissait sur la propriété qu’ont certains sons d’exciter les passions. Dans les passions de l’âme, il les réhabilite en indiquant que si nous les subissons, elles n’en sont pas moins d’origines divines et donc bonnes en elles-mêmes.

Chez Antonio Vivaldi, le soliste apparaît comme un personnage chargé de passions. Son entrée peut suggérer celle du "Grand’uomo" ou de la Prima donna sur qui se reportent l’attention et l’admiration du public. Le prêtre roux jouait du violon comme un diable, il se destinait la plupart du temps les soli de ses concerti pour violon, et il captivait les auditoires par la fulgurance de sa chétive personne. Vivaldi a rassemblé un ensemble de concerto dans son opus 3, intitulé L’estro armonico, que l’on pourrait traduire par Inspiration harmonique. Pour d’autres, "l’estro" est un enchantement musical, il évoque à la fois l’énergie vibrante et le tendre lyrisme des œuvres de Vivaldi, la vitalité et la fraîcheur de son invention, son énergie rythmique, son sens du théâtre, son intensité mélodique, son expressivité, la sensualité des textures ou encore l’éclat des couleurs.

La musique baroque a la vocation d’émouvoir plus le cœur que de toucher l’esprit et d’exprimer des passions qui déjouent la raison.

Domenico Scarlatti, musicien baroque de la lumière et de l’ombre

"C’est la contradiction qu’il faut voir exprimée dans les 555 sonates de Scarlatti. Imaginons une architecture faite de tensions, d’ondulations, de courbes, de nervures et de frictions, plus Borromini que Bernin, les contrepoids imaginés et délirants soutiennent à eux seuls l’ensemble de cet édifice baroque, un baroque de la lumière et de l’ombre, du clair-obscur cher à ces hommes des contradictions réconciliées. Ces hommes qui à la suite de Pascal et a contrario de ceux qui les succéderont pouvaient affirmer deux excès : exclure la raison, n’admettre que la raison. La raison de Scarlatti est une raison mobile comme l’air, changeante comme la lune scintillante comme les reflets et labile comme les ruisseaux. Dans ses sonates, Domenico oscille entre la raison des Lumières et la fantaisie des Baroques, elles tiennent du sortilège et possèdent un charme puissant. Sortilège de vieux sorcier espagnol et charme d’alchimiste italien, elles contiennent le mal et son remède, nectar tout puissant, poison thérapeutique, miracle quintessencié. Les qualifier de rococo serait erroné, galant est impropre, baroque, imprécis, classique, prématuré, elles existent hors de toutes catégories."

Martin Mirabel, Domenico Scarlatti, Actes Sud.

L’art des castrats, l’art du baroque

A l’époque baroque, l’art des castrats est très apprécié. Naples voit naître l’un des chanteurs les plus célèbres de tous les temps, Carlo Broschi, que l’on connaît surtout sous le nom de Farinelli. Son talent est jugé comme absolument incroyable, même par ses rivaux. On dit qu’il transporte les auditeurs dans un état proche de la folie, par la beauté de son chant et l’étendue de sa voix. On dit aussi que le roi d’Espagne, Philippe Vle convoquera pour essayer de le guérir de l’état de neurasthénie où il se trouve. Farinelli doit, par son chant, amener le roi alité à se lever pendant le temps qu’il faut pour régler les affaires d’Etat. La Légende raconte que cela fonctionne et que Farinelli chante tous les jours pour le roi.

La danse, expression de l’affect

La danse aussi exprime. L’action doit signifier l’affect, l’affection intime.

La danse doit peindre la nature des choses et les habitudes de l’âme, le corps exprime la passion qui l’habite.

Abbé de Pure

Pour tout savoir de la musique baroque comme vecteur des passions de l’âme, écoutez l’émission Voyages d’Axelle Thiry.

 

Extraits musicaux

Georg Friedrich HAENDELIra, Sdegni et furore&O stringero extrait de Teseo. Joyce DiDonato&Les Talens lyriques sous la direction de Christophe Rousset. Virgin Classics 5190382.

Antonio VIVALDI Concerto en ré mineur opus 3 n°11 RV 656 extrait de l’Estro armonico. Daniel Hope et Chamber Orchestra of Europe (Leader : Lorenza Borrani). DG 002894777463.

Claudio MONTEVERDI Extraits d’Orfeo. English Baroque Soloists sous la direction de John Eliot Gardiner. DG 4797193.

Domenico SCARLATTILes Sonates K 132, 420 et 380. Alexandre Tharaud. Virgin 5099964201603.

Jean-Sébastien BACH Erbarme Dich extrait de la Passion selon Saint-Matthieu BWV 244. Nathalie Slutzmann&Orfeo 55. DG 4810062.

Francesco GEMINIANI Le Concerto en ré majeur H 115. Café Zimmermann. Alpha 396.

Nicola PORPORAIn braccio a mille furie. Cecilia Bartoli&il Giardino armonico sous la direction de Giovanni Antonini. DECCA 4781521.

Marin MARAIS Extraits de la Suite en la mineur du 3ème livre. Paolo Pandolfo, Thomas Boysen et Mitzi Meyerson. Glossa 920406.

Johann Joachim QUANTZ Le deuxième mouvement du Concerto pour flûte en sol majeur. Emmanuel Pahud&Kammerakademie Postdam sous la direction de Trevor Pinnock. EMI 842202.

Antonio VIVALDIExtraits du Nisi Dominus en sol mineur RV 608. Philippe Jaroussky&Ensemble Matheus sous la direction de Jean-Christophe Spinosi. Opus 111 30453.

Jean-Philippe RAMEAU Les tendres plaintes, Les sauvages et les Cyclopes. Grigory Sokolov. DG 4794342.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Manu WAUTIER