Voyages

Tous les dimanches de 09:06 à 11:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Constantin Brancusi et la musique

Constantin Brancusi
3 images
Constantin Brancusi - © Tous droits réservés

À l’occasion de l’exposition qui est consacrée à Constantin Brancusi au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, dans le cadre du Festival Europalia Romania, Axelle Thiry vous propose une rêverie dans l’univers de cet artiste qui dialogue avec l’infini.

Dans ce monde, les oiseaux sont nombreux. Il y en a en marbre blanc, en marbre jaune, en bronze poli. Toute une famille qui, le soir, vient encore s’accroître par les ombres, qu’à la lumière de la lampe, ils projettent sur le mur de l’atelier. Cela nous semble alors tellement irréel que des fois nous pensons vivre les rêves que la muse endormie doit faire sur son coussin.

De précoces connaissances artisanales

Constantin Brancusi a 11 ans quand il s’enfuit du domicile familial en Roumanie. Comme l’écrit Alain Geoffroy, "il erre seul en travaillant comme apprenti teinturier ou garçon de café pendant six ans, jusqu’à un client aisé d’un café de Craiova, qui l’écoutait jouer du violon, apprenne que Brancusi avait fabriqué son instrument lui-même et le fasse entrer à l’école des arts et métiers de la ville.

Histoire singulière, qui tient du conte de fées, mais qui éclaire la personnalité d’un homme qui s’est formé dans la solitude et qui a su transformer de précoces connaissances artisanales en art suprême.

Entrée à l’Ecole des Beaux-Arts de Bucarest et départ pour Paris

Brancusi entre a l’école des Beaux-Arts de Bucarest en 1898. Il y obtient une mention pour un buste de Vitellius, une médaille de bronze pour un d’après le Laocoon en 1900. En 1902, il réalise, en assemblant les moulages qu’il a faits de chaque muscle d’un cadavre, un écorché de terre glaise qui montre sa maîtrise exceptionnelle de l’anatomie.

Il décide de quitter son pays et de partir à Paris à pieds, avec un sac au dos. Il y arrive, en jouant de la flûte. Nous sommes le 14 juillet 1904.

Il faut survivre

Constantin Brancusi travaille comme plongeur au restaurant Chartier. Il suit les cours de l'atelier Mercier à l'Ecole de Beaux-Arts et trois ans après son arrivée à Paris, il réalise la sculpture La prière pour un monument du cimetière d'Ombrava de Buzau, en Roumanie. Au début, la femme agenouillée tendait les bras dans un geste de prière. Brancusi confie : "Je n'étais pas satisfait, j'avais l'impression qu'au lieu de prier, elle avait froid."

Brancusi ne cherche pas le geste réaliste mais la concentration dans la prière. Il prête alors un autre mouvement aux bras.

Constantin Brancusi habite d'abord un atelier Boulevard Montparnasse. Après avoir expédié sa sculpture La prière en Roumanie, il décide d'abandonner le travail de la glaise qui incite à des déformations qu'il juge impures. Brancusi se dédie à la taille direct, qui vise à l'essentiel par l'élimination progressive de détails approximatifs. Il installe une enclume et une forge dans son atelier. 

En 1907, il prend la baronne Renée Frachon comme modèle, il l'esquisse d'abord en pierre mais dès qu'il recommence son portrait en marbre, il estompe ses traits. Il la transforme en sommeil, en 1908, puis ne muse endormie qui voit le jour dans le marbre en 1909 et le bronze l'année suivante. A partir d'un portrait, Brancusi efface progressivement les traits, imprimant une véritable métamorphose au sujet qu'il traite.  

La simplification n'est pas le but dans l'art, on y arrive malgré nous, en voulant faire des choses réelles qui ne soient pas la carcasse que nous voyons mais ce qu'elle nous cache.

La musicalité de l'oeuvre de Brancusi

Passant de la muse à la musique, toute l'oeuvre de Brancusi a des liens très forts avec la musique, les coqs ont leur chant inscrit dans la forme de leur corps, la musicalité de l'oeuvre de Brancusi pénètre très profond, elle est au coeur de sa conception de l'art. Il a aussi fait l'expérience de diffusion stéréophonique de la musique avec deux tourne-disques 78 tours et il s'est fabriqué un haut-parleur en pierre. Les concepts d'harmonie et de disarmonie et le grand rôle que joue l'intuition dans la musique sont abordés dans ses sculptures de manière semblable. L'intuition et l'intelligence sont utilisées ensemble, comme dans la musique. Il y a beaucoup de concentration, de sincérité, de présence et de fidélité... Et Brancusi est musicien, il joue du violon et de la guitare. 

Apprenez-en plus sur Brancusi et la musique dans l'émission Voyages d'Axelle Thiry, consacrée à Constantin Brancusi. 

Programmation :

Erik SATIEGnossienne n°3. Jean-Yves Thibaudet. DECCA 4736202.

Johann Paul von WESTHOFF Sonate pour violon et continuo N°3. Daniel Hope et Jonathan Cohen. DG 4778094.

Georges ENESCO Cantabile. Toon Fret & Veronika Litchenko. EMS 102.

Erik SATIEVexations. Jean-Yves Thibaudet. DECCA 4736202.

Heitor VILLA-LOBOS Prélude n°1 en mi mineur. Milos Karadaglic. DG 4790063.

Jean-Sébastien BACHPartita en mi majeur BWV 1006 n°3. Arthur Grumiaux. Philips 4160880.

Erik SATIEPortrait de Socrate, extrait de La mort de Socrate. Barbara Hannigan & Reinbert de Leeuw. Winter & Winter 9102342.

Erik SATIEGnossienne n°1. Jean-Yves Thibaudet. DECCA 4736202.

Louis ARMSTRONG Squeeze me.

Maurice RAVELLes deux premiers mouvements du Quatuor à cordes. Quatuor Arcanto. HM 902067.

Modest MOUSSORGSKYExtrait de la Mort de Boris (Boris Godunov). Alexander Tsymbalyut & Gothenburg Symphony Orchestra sous la direction de Kent Nagano. Bis 2320.

Francis POULENCLe premier mouvement du Concerto pour piano et orchestre. Pascal Rogé & Orchestre Philharmonia sous la direction de Charles Dutoit. DECCA 4482702.

Walther Von der VOGELWEIDEPalestinalied, air à la harpe celtique. Fabian McIntyre.

Claude DEBUSSY Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir, extrait du premier livre de Préludes. Krystian Zimerman. DG 4357732.

Claude DEBUSSY Poissons d’or, extrait du 2ème livre d’Images. Eliane Reyes. Azur classical 101.

Erik SATIEGymnopédie n°1. Jean-Yves Thibaudet. DECCA 4735202.

Maurice RAVELLe deuxième mouvement du Concerto pour piano en sol majeur. Pierre-Laurent Aimard & Orchestre de Cleveland sous la direction de Pierre Boulez. DG 4778770.

Production et présentation : Axelle THIRY

Réalisation : Cyrielle COUR

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK