Un air de famille

Tous les dimanches de 19:00 à 20:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Un air de famille d'Edith Piaf, cette icône éternelle de la chanson française

Un air de famille d'Edith Piaf
3 images
Un air de famille d'Edith Piaf - © Tous droits réservés

Notre cheffe de famille du jour est une matriarche, incontestable et totalitaire, assise tenacement à sa place, son vrai nom est Giovanna Gassion.

Autour d’elle, des êtres aimés et aimants, qui ont dû subir des traitements qui n’étaient pas faits de tendresse, loin s’en faut. Sa vie a été courte, intense, violente, pleine d’amour et de désolation.

Cette icône éternelle, qui représente aujourd’hui la chanson française datée, portait pourtant le surnom de "la môme" comme une fraîcheur et une candeur éternelle.

Le succès et le désespoir la feront vieillir plus que de raisons, elle ferme les yeux le 11 octobre 1963 après 17.463 jours sur la terre…

Fréhel et Damia, sa marraine la bonne fée et sa tante acariâtre

Piaf, avant de faire de nombreux enfants à la chanson d’amour est avant tout une héritière de la chanson réaliste. En 1943, elle chante Coup de grisou, une chanson très cinématographique autant textuellement que musicalement parce que la chanson devait être le témoin de la dureté de l’époque.

Cette chanson alterne une mise en note très cinématographique et un air de rue car c’est bien là que ça début pour Piaf. Sa première scène, ce sont des pavés, une caractéristique qu’elle partage avec sa maman qui est également chanteuse de rue. Et en marraine la bonne fée, on retrouve la chanteuse Fréhel. C’est à elle que Piaf emprunte les mélodies populaires de l’entre-deux-guerres. Elle hérite de son style mélancolique et un rien aguicheur et typique de ce que le monde attend de la Parisienne de l’époque.

Et si Piaf avait une marraine la bonne fée, elle aurait également pu avoir une tante acariâtre, en la présence de la chanteuse réaliste Damia. En effet, celle-ci se voit voler la vedette par la Môme qui prendre sa place sur la scène de la chanson française après l’Occupation.

La génération Piaf durant l’Occupation

Sous l’occupation, à la demande de l’Allemagne, Piaf se rend à Berlin et pose devant la porte de Brandebourg avec un sourire radieux en compagnie d’une série de représentants de la chanson française.

Mais si on doit reconstruire l’arbre généalogique fictif de Piaf, il y a un chanteur qui est inclassable : Yves Montand. Entre amour et amitié, Montand a fait partie des amants de la Môme, mais c’est dans un rapport fraternel et une saine compétitivité que les amants se retrouvaient.

Envie de découvrir la suite de cette généalogie fictive ? Ecoutez Un air de famille de Piaf.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK