Telle est la question !

Plus d'infos

Pourquoi les Stradivarius sont des instruments aussi exceptionnels ?

La simple mention de son nom fait briller les yeux de bon nombre d’instrumentistes… Antonio Stradivari est un célèbre luthier italien, originaire de Crémone, célèbre pour ses instruments à cordes. Mais quelles sont les caractéristiques d’un Stradivarius et qu’est-ce qui rend les instruments de ce luthier si uniques et exceptionnels ? Telle est la question que se pose Clément Holvoet.

Stradivari, Antonio Stradivari

Avant d’évoquer les caractéristiques d’un instrument "Stradivarius", petit aparté sémantique. Lorsqu’on parle d’un Stradivarius, nous utilisons une figure de style appelée antonomase, procédé qui consiste à utiliser un nom propre sous la forme d’un nom commun. Que ce soit le nom d’un personnage de la mythologie ou du théâtre (un Don Juan est un séducteur, un Appolon est un bel homme), ou le nom d’un inventeur, lorsque celui-ci se lexicalise, il est utilisé comme un nom commun. Et c’est exactement ce qui se passe avec le Stradivarius, qui n’est autre qu’un instrument de musique fabriqué par un certain Antonio Stradivari.

Antonio Stradivari est né en 1644 à Crémone en Italie, la même année que Heinrich Biber, célèbre compositeur des Sonates du Rosaire pour violon solo. Antonio Stradivari va marquer de son nom et de sa renommée sa ville natale de Crémone. Stradivari était luthier, il construisait des violons, des altos et des violoncelles mais – fait moins connu – aussi des guitares. Le grand public a retenu son nom, essentiellement pour ses violons et pour quelques-uns de ses violoncelles, Antonio Stradivari reste à ce jour le luthier le plus célèbre, devant des Del Gesu, des Guarneri ou encore des Guadagnini.

À LIRE AUSSI

Et parmi les Stradivarius qui sont parvenus jusqu’à nous, il y en a un qui est considéré comme l’un des meilleurs du maître de Crémone, celui que l’on appelle le "Soil". Ce nom vient du fait qu’il a appartenu au collectionneur Amédée Soil, qui était un industriel tournaisien. Ce Stradivarius date de 1714, âge d’or de construction pour Antonio Stradivari, et a appartenu d’abord à Yehudi Menuhin puis, depuis 1986, à Itzhak Perlman.

Le climat, l’une des sources des qualités des Stradivarius ?

Mais pourquoi ces violons et violoncelles sont-ils aussi exceptionnels ? Il est sûr que le talent du maître luthier y est pour quelque chose, et ses intuitions quant à l’harmonie des tailles, des formes et des proportions étaient excellentes. Mais au-delà des qualités de luthier de Stradivari, plusieurs hypothèses avancées mettre en avant la qualité des matériaux, et notamment du bois utilisé. On évoque notamment une période climatique spéciale de la fin du XVIe siècle jusqu’à 1730 environ qui aurait eu un impact sur la densité du bois. On avance parfois aussi l’hypothèse d’une oxydation de certaines molécules du bois due à l’utilisation d’un pesticide à l’époque, mais rien n’est moins sûr. On se perd en conjectures depuis des siècles sur l’origine d’une telle excellence dans les réalisations de Stradivari, car déjà à l’époque, les cours européennes s’arrachaient ses instruments.

Sur environ un millier d’instruments produits, il en resterait aujourd’hui environ 650. La spéculation a fait le reste, et comme une œuvre d’art précieuse et rare, un violon de Stardivari vaut très cher, se comptant en dizaine de millions d’euros. Toujours est-il qu’un violon, ça ne joue pas tout seul, il faut l’interprète capable de manier l’instrument.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK