Telle est la question !

Plus d'infos

Est-ce que le baroque, c’est du classique ?

Est-ce que le baroque c’est du classique ? Cette question peut paraître incongrue mais elle met le doigt sur des questions de terminologie qui se posent en "musique classique".

Renaissance, baroque, classique ?

On parle à tout va de "musique classique", pour la mettre en balance avec la musique pop, avec la musique populaire au sens large aussi ou encore avec le jazz ! Mais la "musique classique" dans son acception commune est un peu un abus de langage.

D’un point de vue musicologique, uniquement, la musique baroque n’est pas de la musique classique, puisqu’elles définissent chacune deux périodes de l’histoire de la musique qui se suivent.

La musique baroque couvre une période d’environ 150 ans, de 1600 à 1750, 1750 étant l’année de décès de Jean-Sébastien Bach. Elle suit la période de la Renaissance – en musique – et précède la période appelée "classique" et qui court de 1750 à environ 1820. Il est intéressant de savoir que le terme musique "baroque" avait une connotation péjorative : Jean-Jacques Rousseau dit en 1768 :

Une musique baroque est celle dont l’harmonie est confuse, chargée de modulations et dissonances, le chant dur et peu naturel, l’intonation difficile, et le mouvement contraint.

Aujourd’hui, l’appellation "musique baroque" a perdu toute connotation péjorative et désigne bien la période de composition, et non plus les caractéristiques de l’œuvre. Par ailleurs, les dates de la période baroque en musique ne correspondent avec celles de la période baroque en peinture ou en architecture.

Mais alors, que désigne-t-on lorsqu’on parle de "musique classique" ? La "musique savante occidentale", le terme "savant" étant un peu pompeux et désignant la "musique écrite", à mettre en regard avec les musiques improvisées, ou de tradition orale, comme le jazz ou ce qu’on appelle musiques du monde et musiques populaires.

Qu’est-ce que la musique baroque ?

L’une des caractéristiques les plus prégnantes de la musique baroque est la présence d’une basse continue. Tout est sous-tendu par elle. La basse continue a cette fonction de base de soutenir tous les événements musicaux bâtis sur elle, elle a donc une vraie fonction harmonique mais aussi mélodique.

À LIRE AUSSI

Avec la musique baroque, nous sommes à la frontière entre le contrepoint, issu de la Renaissance qui précède, et qui est l’art de l’écriture horizontale, les voix qui se mêlent, et l’harmonie, écriture verticale et qui va se développer avec la période classique qui suit la période baroque, avec notamment Mozart et Haydn, dignes représentants de cette époque classique.

Ecouter de la musique baroque

Pour écouter de la musique baroque sur Musiq3, deux rendez-vous incontournables :

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK