Sur un air de cinéma

Plus d'infos

Une vie : Robert De Niro

Une vie : Robert De Niro
Une vie : Robert De Niro - © Gareth Cattermole - Gareth Cattermole/Getty Images f

Considéré comme l’un des meilleurs acteurs de sa génération, De Niro s’est forgé une carrière exceptionnelle, grâce entre autres, à sa formidable capacité de s’immerger dans ses rôles quitte à grossir de 20-30 kilos pour le rôle de Raging Bull par exemple.

Il a été récemment à l’affiche des salles obscures avec deux films assez exceptionnels, The Irishman de Martin Scorsese et le Jocker de Todd Philipps.

C’est aussi l’occasion pour la Cinematek de Belgique de programmer une rétrospective Robert De Niro qui a débuté en décembre et qui prendra fin en février. Vous avez encore le temps d’en profiter !

C’est sous la houlette de trois maîtres du Septième art que De Niro forgera sa réputation. Ces trois réalisateurs sont Brian de Palma avec qui il tourne Greetings, Hi mom, puis Martin Scorsese pour Taxi Driver et enfin Francis Ford Coppola pour le Parrain II.

De retour aux Etats-Unis, après un passage par l’Europe pour tourner la fresque de Bernardo Bertolucci, 1900, le talent de Di Niro éclate dans Taxi Driver de Scorsese, en 1976, et puis se confirme dans le film Voyage au bout de l’enfer qui aborde sans détour, le sujet de la guerre du Vietnam encore tabou à l’époque, un film de Michael Cimino sorti en 1978 avec Robert De Niro et Christopher Walken.

Sa carrière ne va plus s’arrêter, et depuis lors, cet acteur génial, moult fois imité, nous montre avec un simple regard, ses capacités de nous faire rire ou pleurer.

Les réalisateurs l’ont compris, et les bandes-sons ont suivi.

 

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK