Sur un air de cinéma

Tous les samedis de 16:00 à 18:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Kirk Douglas, parce qu’il le vaut bien

"A tout seigneur, tout honneur", et ce Seigneur, c’est Kirk Douglas à qui nous rendrons hommage puisqu’il nous a quittés le 5 février 2020 à l’âge de 103 ans.

Né en 1916 à Amsterdam dans le New Jersey près de New York, Kirk Douglas a vécu pas mal de bouleversements historiques et notamment, dans l’industrie du cinéma. Son premier rôle, il le doit à Lauren Bacall qui deviendra une de ses grandes amies.

Et au fil du temps, Kirk Douglas manifestera son indépendance vis-à-vis des grands studios hollywoodiens qu’il n’hésitera pas à quitter pour pouvoir produire ses propres choix tels "Les sentiers de la gloire" de Stanley Kubrick, ou encore le vénéré "Spartacus" du même Kubrick, et bien d’autres.

Acteur engagé, Kirk Douglas a combattu ouvertement le maccarthysme, et s’est engagé dans bien d’autres causes philanthropiques, plus discrètes avec Anne, son épouse d’origine belge.

Comme il le disait lui-même : "il ne faut jamais oublier d’où l’on vient", lui le fils d’un chiffonnier juif de New York qui avait fui les pogroms de Russie dans les années 1910.

Kirk Douglas, de son vrai nom, Issur Danielovitch, un homme épatant, volontaire et brillant acteur qui n’a jamais hésité à prendre des risques quels qu’ils soient.

Lui qui, malgré le talent, une grande carrière d’acteur et de producteur, un succès incontestable ainsi que de nombreuses nominations aux Oscars, n’a jamais obtenu de statuette pour l’un de ses rôles, sauf un oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière en 1966.