Soirée Opéra

Tous les samedis de 20:00 à 23:59 sur Musiq3

Plus d'infos

Soirée opéra : Le cycle de l’Anneau de Nibelung de Wagner dans la version concert de l’Opéra National de Paris

Appelée L’Anneau de Nibelung ou plus communément le Ring, cette œuvre monumentale de Richard Wagner est un cycle de quatre opéras dont la trame s’inspire de la mythologie germanique et scandinave. Composé entre 1848 et 1874, ce cycle fait partie des chefs-d’œuvre de Wagner, dans lequel on retrouve, entre autres, la célèbre Chevauchée des Walkyries. Durant quatre semaines, dans la soirée opéra, nous vous proposons la diffusion de la version concert de ce cycle, donné en 2020 à l’Opéra National de Paris, sous la direction de Philippe Jordan.

Wagner, le seigneur de l’anneau

Avec quatre opéras, 15 heures de représentation, 34 personnages et plus d’une centaine d’instrumentistes mobilisés, le cycle de L’Anneau de Nibelung se compose d’un prologue, intitulé L’or du Rhin, et de trois "journées" : la première journée La Walkyrie, la seconde journée Siegfried et enfin la troisième journée Le Crépuscule des dieux, empruntant sa structure à la tragédie grecque.

Véritable œuvre totale qui associe musique, théâtre, poésie et arts plastiques, elle est à l’origine de la construction du Palais des festivals de Bayreuth, imaginé par Wagner, et qui dispose de toutes les caractéristiques techniques nécessaires à l’accueil des représentations du cycle du Ring.

Le cycle emprunte sa trame narrative à la mythologie germanique et scandinave, à travers notamment la Chanson des Nibelungen, œuvre composée en Autriche au début du XIIIe siècle, et la saga islandaise des Eddas et la Völsunga saga.

Les histoires et les destins s’entremêlant, il est parfois un peu compliqué de suivre le fil narratif. Tout commence avec Alberich, un nain appartenant à la lignée des Nibelungen, qui a volé l’Or du Rhin aux filles du Rhin, gardienne de ce trésor. De cet or, Alberich forge un anneau qui apporte toute-puissance et richesse à celui qui le possède. Un anneau qui attire convoitise et jalousie à son propriétaire, qui se verra dérober l’anneau et toute sa richesse par Wotan, le dieu des dieux.

Fou de rage et de douleur, Alberich jette une malédiction sur l’année qui mènera dès lors quiconque le possède à sa perte.

Une histoire qui n’est pas sans rappeler la trilogie du Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien, qui a pourtant toujours démenti la moindre inspiration wagnérienne de son œuvre, réfutant toute association en déclarant "Ces deux anneaux sont ronds, et c’est là leur seule ressemblance". Pourtant, n’en déplaise à son auteur, la saga du Seigneur des Anneaux présente de nombreux points communs avec la "tétralogie" de Wagner. Ces similitudes sont d’ailleurs très bien répertoriées et expliquées dans le podcast Retour vers le classique d’Augustin Lefebvre pour Radio classique, qui analyse l’influence des œuvres classiques sur la pop culture.

De l’utilisation des leitmotive

Si Wagner n’est pas le premier compositeur à se servir de ces phrases musicales qui personnifient musicalement un personnage, on ne peut s’empêcher d’associer ce principe musical au compositeur du Ring, tant il l’utilise dans son œuvre. Dans L’Anneau de Nibelung, on ne retrouve pas moins de 90 thèmes, associés aux personnages, mais également aux sentiments ou aux objets. Comme le remarque Augustin Lefebvre dans son podcast, Howard Shore, compositeur de la bande originale de la trilogie cinématographique du Seigneur des anneaux de Peter Jackson, s’amuse lui aussi à créer des leitmotive qu’il associe aux personnages de la saga.

Le cycle de L’Anneau de Nibelung de Wagner sera diffusé dès ce samedi 23 janvier dans votre soirée opéra, dans une version concert réalisée en 2020 à l’Opéra National de Paris, sous la direction de Philippe Jordan.

  • Samedi 23 janvier : le prologue, L’Or du Rhin
  • Samedi 30 janvier : 1er journée, La Walkyrie
  • Samedi 6 février : 2e journée, Siegfried
  • Samedi 13 février : 3e journée, Le Crépuscule des dieux.

Le prologue, L'or du Rhin

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK