Soirée Opéra

Tous les samedis de 20:00 à 23:59 sur Musiq3

Plus d'infos

Le Corsaire, de Lord Byron à Giuseppe Verdi

C’est un des opéras les moins connus de Verdi que Nicolas Blanmont vous propose sur Musiq3 ce samedi : Il Corsaro, créé à Trieste en 1848 sur un livret d’après Byron. L’œuvre vient d’être enregistrée à Varsovie sous la direction de Fabio Biondi.

En lever de rideau, Nicolas Blanmont présentera dans le magazine opéra des extraits de Gismondo Re di Polonia, opéra inédit de Leonardo Vinci gravé avec notamment Max Emanuel Cenci et la soprano belge Sophie Junker. Et pour terminer la soirée, il y aura deux autres œuvres inspirées par Byron : le très rare Manfred de Schumann et Harod en Italie de Berlioz.

Le Corsaire, un opéra désavoué par Verdi

Il Corsario est un opéra dramatique en trois actes composé par Verdi durant l’hiver 1847-1848. L’une des œuvres les plus rares et les moins connues du compositeur italien, Il Corsario appartient à l’une des périodes de création les plus intenses et les plus compliquées de Giuseppi Verdi. Auréolé du succès de son Nabucco en 1842, Verdi est inondé de commandes de la part des opéras et théâtre de toute l’Europe. Les dix années qui suivirent Nabucco, Verdi composera pas moins de seize opéras, parmi lesquels Rigoletto, Ernani, I Lombardi alla prima crociata ou encore La Traviatta.

C’est en 1845 que Verdi envisage de faire un opéra inspiré du poème The corsair de Lord Byron, avant de se désintéresser de l’auteur pour un autre Anglais, Shakespeare. C’est finalement pour se débarrasser d’un contrat qui le liait avec l’éditeur Lucca, que Verdi n’appréciait guère, que ce dernier compose très rapidement, sans y apporter une grande attention Il Corsario. "Cette musique que j’ai écrite sans y attacher d’importance, pour me débarrasser d’un éditeur odieux, manque probablement d’inspiration".

Une fois l'opéra rendu à l'éditeur, Verdi se désintéresse complètement de son oeuvre. Lui qui a l'habitude de suivre le travail de mise en scène de ses opéras, laisse carte blanche à Lucca et n'assistera même pas à la première de l'oeuvre au Teatro Grande de Trieste le 25 octobre 1848. 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK