Puisque vous avez du talent

Tous les dimanches de 12:02 à 14:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Saténik Khourdoïan, violon solo à La Monnaie: une soliste et une concertiste !

La violoniste Saténik Khourdoïan est notre invitée ce midi.
4 images
La violoniste Saténik Khourdoïan est notre invitée ce midi. - © Olivia Droeshaut & Yves Dethier

Pendant tout l'été, nous vous proposons de retrouver quelques uns des invités de cette saison 2018-2019.

Nous avons rendez-vous avec Saténik Khourdoïan, nous l'avions rencontrée le 14 octobre 2018.

 

En avril 2018, Saténik Khourdoïan publiait son 1er disque chez Fuga Libera, en duo avec l'excellent Alexander Gurning au piano. Il sera au coeur de notre rencontre avec cette musicienne passionnante.

Née à Marseille, Saténik Khourdoïan étudie le violon dans sa ville natale, auprès de Jean Ter Merguerian au Conservatoire national régional.

Elle y décroche, dès l'âge de 13 ans, deux premiers prix en violon et en musique de Chambre. Elle intègre ensuite la classe de Jean-Jacques Kantorow, au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris. Un cursus qui sera salué par la mention très bien, à l’unanimité avec les félicitations du Jury.

Une distinction suffisamment rare pour qu'on la mentionne!

En février 2008, elle reçoit un Deuxième Prix aux YCA de New York. En novembre 2008, elle s'illustre au Concours Long Thibaud et trois prix spéciaux (Prix du public, de la SACEM et Gaby Pasquier). En 2009, c'est à la "Révélation Classique de l'Adami " qu'elle se distingue.

Mais c'est en 2013, que la vie musicale de Saténik Khourdoïan prend un tournant décisif. A la suite d'un concours ouvert aux violonistes du monde entier, elle est nommée au poste aussi convoité que prestigieux de Concertmeisterin (ndlr.violon solo) à l'Orchestre symphonique de la Monnaie à Bruxelles.

Concertmeisterin à l'Orchestre symphonique de la Monnaie de Bruxelles

Cette seule nomination donne une première idée de sa carrure musicale. Devenant ainsi Bruxelloise d'adoption, Saténik découvre aussi le travail dans un orchestre de classe européenne.

Un poste capital, véritable interface entre le chef d'Orchestre et les musiciens, qui représente bien davantage que celui d'un tuttiste à l'orchestre.

Saténik est ainsi l'interlocutrice privilégiée du Directeur musical Alain Altinoglu (photo). Ils se rencontrent souvent, débattent de choix esthétiques, de programmes, de musique... Cet entretien avec la jeune Concertmeisterin sera aussi une belle occasion de parler du travail de l'Orchestre symphonique de La Monnaie, et de ses projets, emmené par son très charismatique Directeur musical, Alain Altinoglu.

Cette mission de Concertmeisterin, -nous confiera la jeune violoniste-, réunit à la fois le travail d'un soliste et celui d'un musicien d'orchestre (ndlr.: un "tuttiste"). Un travail qui la comble, qu'elle adore, mais qui requiert aussi un investissement humain énorme. Il ne s'agit pas seulement de connaître sa partie, mais aussi, -à l'instar du chef d'Orchestre-, d'avoir conscience de toutes les parties jouées par l'orchestre. Il s'agit donc de maîtriser l'architecture musicale de tous les programmes. Et puis, rappelons-le, ce métier de violon solo ou Concertmeisterin, ce sont aussi une série de parties solo dans de grandes œuvres du répertoire.

Une carrière de soliste et de chambriste

Parallèlement à ce travail à l'orchestre, Saténik développe aussi une carrière de soliste et de chambriste.

Son 1er disque, publié chez Fuga Libera, en est un superbe témoignage.

Consacré à trois grands Maîtres français de la seconde moitié du 19e siècle: Eugène Ysaÿe, Gabriel Fauré et Camille Saint-Saens, cette production démontre que Saténik Khourdoïan est une vraie grande soliste!

Sa sonorité ample et chaleureuse, sa justesse impeccable, ses idées et sa retenue sont la marque des plus grands solistes.

Magnifiquement épaulée par Alexander Gurning au piano, Saténik Khourdoïan fait preuve d'une créativité débordante, et d'une sobriété bienvenue. Elle parvient ainsi à s'inscrire -à la fois dans la Grande Tradition du violon-, et en même temps, à s'en départir, en incarnant un renouveau dans le jeu de son instrument.

Un disque solide, charmant et poétique, qui est paru chez Fuga Libera.

Saténik Khourdoïan : une personne et une musicienne qui incarnent toute la générosité et la beauté, que seuls les vrais artistes peuvent dégager.

 

Ci-dessous, la programmation détaillée de notre entretien

Vincenzo BELLINI - "Casta Diva", extrait de la "Norma". Maria Callas, soprano accompagnée par l'Orchestre et les Choeurs de la Scala de Milan. PHILIPS.

Serge RACHMANINOV - "To the children", enregistré en 1920. Fritz Kreisler, violon et John Mc Cormak, ténor. TELARC.

Gabriel FAURE - 1er mouvement de la Sonate en la mineur, opus 13 (extrait). Saténik Khourdoïan, violon et Alexander Gurning, piano. FUGA LIBERA.

Gabriel FAURE - 2e mouvement de la Sonate en la mineur, opus 13. Saténik Khourdoïan, violon et Alexander Gurning, piano. FUGA LIBERA.

Eugène YSAYE - Poème élégiaque (extrait). Saténik Khourdoïan, violon et Alexander Gurning, piano. FUGA LIBERA.

Charles AZNAVOUR - Hier encore. Charles Aznavour, et son Orchestre. POLYDOR.

Maurice RAVEL - Tzigane, pour violon et orchestre. Saténik Khourdoïan, violon et l'Orchestre symphonique de La Monnaie, dirigé par Alain Altinoglu. Enregistrement public. Non publié..

Nicolaï RIMSKY-KORSAKOV - Schérazade (extrait). L'Orchestre philharmonique du Luxembourg, est dirigé par Emmanuel Krivine. DEUTSCHE GRAMMOPHON.

Richard STRAUSS - Extrait d'une "Vie de héros". L'Orchestre philharmonique de Munich, est dirigé par Valery Gergiev. SONY.

Richard WAGNER - Extrait du Prélude de "Lohengrin". Saténik Khourdoïan, violon et l'Orchestre symphonique de La Monnaie, dirigé par Alain Altinoglu. Enregistrement public. Non publié..

Camille SAINT-SAENS - Caprice, d'après l'étude en forme de valse, opus 52, n°6 (extrait). Saténik Khourdoïan, violon et Alexander Gurning, piano. FUGA LIBERA.

Gabriel FAURE - 4e mouvement de la Sonate en la mineur, opus 13. Saténik Khourdoïan, violon et Alexander Gurning, piano. FUGA LIBERA.

En seconde partie d'émission, retour sur le Festival Musiq'3 2017.

Le 2 juillet 2017, c'était le meilleur de la scène belge et européenne qui était réuni sur la scène du Théâtre Marni...

A l'affiche la soprano belge Anne-Catherine Gillet, l'une de nos plus flamboyantes voix en Belgique, le pianiste Nathanaël Gouin, ex-élève de Maria Joaõ Pires, et fin chambriste et enfin le quatuor Girard. L'un des quatuors dont on parle le plus ces dernières années, en France, mais aussi en Belgique!

Au programme le poème de l'amour et de la mer d'Ernest Chausson. Une oeuvre pour soprano, piano et quatuor à cordes.

Bonne écoute!

Prise de son musicale: Vivien METZ

Présentation: Laurent GRAULUS

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK