Puisque vous avez du talent

Tous les dimanches de 12:00 à 14:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Rencontre avec la soprano Rocío Pérez - Nouveautés CD Julien Libeer / Le quatuor Girard

Rocío Pérez, soprano
Rocío Pérez, soprano - © Laurent Graulus

Nouvelle diffusion aujourd'hui, de notre rencontre avec la soprano espagnole. Nous l'avions rencontrée en juin 2018.

 

Rocío Pérez est née il y a 27 ans en Espagne.

Elle était inconnue du grand public avant de remporter la 4e place au Concours Reine Elisabeth, cette année.

Sa vie musicale commence a pourtant commencé, dès sa plus tendre enfance, avec la clarinette. Outre cet instrument, Rocío nous confiait que toute petite, elle ne cessait de siffler... Un instrument à vent qui semblait préfigurer celui qui est le sien aujourd'hui...

Mais à l'adolescence, fini de siffler, ou de souffler dans sa clarinette... C'est sa voix qui s'impose naturellement.

Après des études à Madrid, puis à l'Opéra Studio de Strasbourg, Rocío Pérez s'est rapidement révélée être l'une des grandes sopranos collorature de sa génération.

Passionnée et taillée pour l'opéra, elle avait impressionné tout le monde au Concours Reine Elisabeth par sa souplesse vocale, mais aussi par son jeu d'actrice impeccable.

Nous l'avions entendue dans du bel canto italien: Verdi, Rossini et Bellini, et dans le superbe air "Où va la jeune Hindoue ?" extrait de Lakmé de Léo Delibes, et une Reine de la Nuit de Mozart, qu'elle a par ailleurs déjà chanté dans plusieurs grandes Maisons d'Opéra, dont le Deutsches Oper de Berlin.

Au cours de cet entretien, la jeune soprano espagnole nous confiera que "lorsqu'on se lance dans l'aventure d'un concours aussi important que le Concours Reine Elisabeth, il faut se projeter en finale, dès le début !  Il faut s'y plonger corps et âme, sous peine de manquer la cible !"

Souriante, positive, généreuse et extrêmement lucide, Rocío Pérez nous parlera de cette vie de chanteur lyrique: passionnante, exhaltante, dont elle espère qu'elle y trouvera toujours le bonheur qui est le sien aujourd'hui.

Une belle rencontre avec une artiste sincère, honnête, à la voix souple et véloce comme un rossignol s'envolant vers l'azur...

Voici ici le programme musical détaillé de notre rencontre avec Rocío Perez

Richard  WAGNER - Ouverture de l'opéra "Lohengrin". L'Orchestre philharmonique de Berlin, est dirigé par Rafaël Kubelik (1963). DEUTSCHE GRAMMOPHON.

W.A. MOZART - Air de Blondchen dans l'enlèvement au sérail" "Durch Zärtlichkeit und Schmeicheln". Rocío Pérez, soprano et Thomas Hoppe, piano. Enregistrement public lors de la 1/2 finale du Concours Reine Elisabeth 2018. Enregistrement RTBF Musiq'3. Non publié.

Chet BAKER - Forgetful (1957). Chet Baker, voix; David Wheat, guitare; Russ Savakus, contrebasse. PACIFIC JAZZ.

Vincenzo BELLINI - Deux extraits de "La Somnambula". Rocío Pérez, soprano et l'Orchestre symphonique de La Monnaie, dirigé par Alain Altinoglu. Enregistrement public lors de la finale du Concours Reine Elisabeth 2018. Enregistrement RTBF Musiq'3. Non publié.

Amadeo VIVES - Canción del Ruiseñor. Extraite de la Zarzuela "Doña Francisquita". María Bayo, soprano; Alfredo Kraus, ténor, et l'Orchestre symphonique de Ténériffe, dirigé par Antonio Ros Marbá.. VALOIS.

Léo DELIBES - " Où va la jeune Hindoue ? ". Air de Lakmé, extrait de Lakmé. Rocío Pérez, soprano et l'Orchestre symphonique de La Monnaie, dirigé par Alain Altinoglu. Enregistrement public lors de la finale du Concours Reine Elisabeth 2018. Enregistrement RTBF Musiq'3. Non publié.

 

En seconde partie d'émission, ce sont deux nouveautés discographiques que nous vous présenterons: Julien Libeer publie son 2e disque à son nom chez EPR Classics, il est accompagné par l'excellent ensemble "Les Métamorphoses", dirigé par Raphaël Feye: on peut y entendre le Concertino dans le style classique de Dinu Lipatti, la 49e symphonie de Haydn et le 27e Concerto pour piano de Mozart, dont Julien Libeer et Raphaël Feye nous livrent une version magnifique de complicité et d'intelligence.

Julin Libeer démontre ici qu'il est un tout grand pianiste, tant sa manière de jouer Mozart est fluide, bien articulée et chantante. Une version de haut vol de ce Concerto qu'on croyait connaître par coeur.

A noter que Raphaël Feye, le chef d'orchestre de l'ensemble "Les Métamorphoses" sera l'invité de Camille De Rijck, dans "Demandez le programme", ce mardi 18 décembre, à midi.

La 2e nouveauté discographique sera celle du quatuor Girard, une formation française qui vient d'enregistrer le 2e quatuor de l'opus 59 de Beethoven, mieux connu sous le nom de quatuor "Razoumovsky". Le jeune quatuor français nous en propose une version très vitaminée qui convient à merveille à la musique de Beethoven. Ce disque est publié chez PARATY.

Réalisation et présentation: Laurent GRAULUS

Survolez la photo et revivez les prestations des finalistes du Concours Reine Elisabeth

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK