Puisque vous avez du talent

Tous les dimanches de 12:02 à 14:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Jean-Paul Estiévenart, trompettiste de jazz : " Bienvenue dans ma carte mentale... "

Jean-Paul Estiévenart http://www.jeanpaulestievenart.com/ vient à peine de dépasser le cap des 30 ans, il fait pourtant déjà partie du club des "grands" jazzmen.

Et ce n'est assurément pas lui qui le dit...

Le jeune trompettiste belge publie en ce moment "Strange bird", chez Outhere. Un disque en quintette, avec un invité américain, le saxophoniste alto Logan Richardson.

Né dans le Borinage, Jean-Paul aurait pu devenir ébéniste...

Mais si cette région renferme d'excellents artisans, elle est aussi une terre de fanfares et de cuivres, héritage de l'époque glorieuse des charbonnages.

Et puis, les cuivres étaient présents dans sa famille, à travers son oncle, trompettiste à la Musique des Guides, et son grand-père qui jouait le petit tuba.

C'est donc dès son plus jeune âge que Jean-Paul Estiévenart entre en religion avec le cornet à pistons, puis la trompette, grâce à ses deux parents.

Adolescent, il découvre le jazz, et c'est le coup de foudre ! Il décide alors d'arrêter ses humanités techniques, en section "ébénisterie". Il veut alors s'inscrire au Conservatoire de jazz à Bruxelles, mais on lui signifie qu'il ne peut y être admis, faute d'un diplôme de l'enseignement secondaire... Conséquence d'une nouvelle loi, publiée à l'époque.

Qu'à cela ne tienne, le jeune trompettiste est tenace, et ne se découragera pas. Il écumera tous les clubs de jazz du pays, rencontrera de vieux briscards, les "old cats", et c'est par la tradition orale, "à l'ancienne", comme au temps du be bop, qu'il apprendra le jazz... Sans passer par la case "Conservatoire" donc...

Deux petites décennies plus tard, Jean-Paul Estiévenart est devenu l'un des trompettistes de jazz incontournables en Belgique.

Modeste, et toujours à l'écoute, il est le même homme dans la vie, que lorsqu'il tient sa trompette. Il est un citoyen et un musicien libre, avide et curieux. Il peut absorber toutes les esthétiques avec une habileté déconcertante. Son jeu de trompette affiche une palette d'expression immense, de tous les possibles : du plus doux, au plus rude, des sons les plus ténus, aux plus cuivrés, voire même rocailleux !

Non, Jean-Paul Estiévenart n'est pas là pour jouer ce qui devrait plaire, ne propose pas du "joli" ou du "beau", prêt à aimer.

"Si je joue en concert, une phrase qui plaît au public", nous confiera le trompettiste, "Je vais avoir tendance à ne plus la reproduire... Ce serait trop facile ! "

La vraie beauté émane sans doute plus que tout, de la liberté qu'il s'octroie. Il n'est ainsi d'aucune Chapelle, d'aucune "école"...

Son 3e disque "Strange bird" paraît en ce moment chez Outhere, il sera au coeur de notre conversation. Une production constituée exclusivement de ses compositions.

Il y invite la crème du jazz belge et européen: le pianiste italien Nicola Andrioli; le batteur Antoine Pierre; le contrebassiste Nicolas Thys; le guitariste français Romain Pilon et le saxophoniste nord américain Logan Richardson. Une équipe de rêve aux moyens techniques remarquables.

Un disque de l'instant, où chacun est infiniment à l'écoute de l'autre : on a l'impression d'une conversation animée entre amis, où le ton peut monter, où l'on peut s'interrompre, certes, mais où toujours prédominent la densité et la sincérité des échanges.

"A travers cette production", écrit J-P.Estiévenart dans le livret de son disque, "Je vous invite à voyager dans ma tête [...] Dans ma musique, où l'improvisation occupe la plus grande place, vous entendrez la douceur, la colère, la passion, la joie, la tristesse, ou encore la mélancolie. Bienvenue dans ma carte mentale !"

"Strange bird" est publié chez Outhere. C'est un petit bijou, une création précieuse, qu'on vous invite à découvrir avec nous, ce dimanche !

Ci-dessous, la programmation musicale détaillée de notre entretien :

Jean-Sébastien BACH - 2e et 3e mvmts de la Sonate en mi bémol majeur pour flûte et clavecin, BWV 1031; transcrite pour trompette. Mathias Höfs, trompette et Wolfgang Zehrer, clavecin. EMI.

Jean-Paul  ESTIEVENART - Barcelona. Quintette de JP Estiévenart : Jean-Paul Estiévenart, trompette; Romain Pilon, guitare; Nicola Andrioli, piano; Nicolas Thys, contrebasse et Antoine Pierre, batterie. OUTHERE.

Jean-Paul  ESTIEVENART - Bert's sketch. Quintette de JP Estiévenart : Jean-Paul Estiévenart, trompette; Romain Pilon, guitare; Nicola Andrioli, piano; Nicolas Thys, contrebasse et Antoine Pierre, batterie. OUTHERE.

Jean-Paul  ESTIEVENART - La caseta. Quintette de JP Estiévenart : Logan Richardson, sax alto (guest); Jean-Paul Estiévenart, trompette; Romain Pilon, guitare; Nicola Andrioli, piano; Nicolas Thys, contrebasse et Antoine Pierre, batterie. OUTHERE.

L.V. BEETHOVEN - Extrait du 2e mouvement du Concerto pour violon en rémajeur, opus 61. Anne-Sophie Mutter, violon (17 ans !!), et l'Orchestre philharmonique de Berlin, dirigé par H.V.Karajan.
, Enregistré en 1980. DEUTSCHE GRAMMOPHON.

Laurent BLONDIAU - Yacin's tune. Mik Maak big band. Solo : Laurent Blondiau, trompette. IGLOO.

Jean-Paul  ESTIEVENART - Ines 11. Quintette de JP Estiévenart : Logan Richardson, sax alto (guest); Jean-Paul Estiévenart, trompette; Romain Pilon, guitare; Nicola Andrioli, piano; Nicolas Thys, contrebasse et Antoine Pierre, batterie. OUTHERE.

Jean-Paul  ESTIEVENART - Con pasión. Quintette de JP Estiévenart : Logan Richardson, sax alto (guest); Jean-Paul Estiévenart, trompette; Romain Pilon, guitare; Nicola Andrioli, piano; Nicolas Thys, contrebasse et Antoine Pierre, batterie. OUTHERE.

Jean-Paul  ESTIEVENART - Strange Bird. Quintette de JP Estiévenart : Logan Richardson, sax alto (guest); Jean-Paul Estiévenart, trompette; Romain Pilon, guitare; Nicola Andrioli, piano; Nicolas Thys, contrebasse et Antoine Pierre, batterie. OUTHERE.

 

Bonne écoute!

Réalisation et présentation : Laurent GRAULUS

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK