Puisque vous avez du talent

Tous les dimanches de 12:02 à 14:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Işıl Bengi, voyage dans une musique bigarrée

Işıl Bengi, voyage dans une musique bigarrée
Işıl Bengi, voyage dans une musique bigarrée - © Tous droits réservés

La pianiste Işıl Bengi nous fait voyager dans une musique bigarrée : celle de ses origines, celle de sa formation classique et celle de ses amitiés à travers le monde

I'm convinced that if what you do pleases you, it will be transmitted to others
one way or another...   Paco de Lucia

C’est avec cette citation du guitariste espagnol que la pianiste turco-belge Işıl Bengi ouvre son site… et visiblement, elle aime ce qu’elle fait, elle aime aussi nous faire partager sa musique : celle qu’elle interprète et celle que ses amis composent ou jouent…

Née à Istanbul, elle y suit sa première formation pianistique, y donne ses premiers concerts, y remporte ses premiers prix.

Elle a douze ans quand, sélectionnée par le gouvernement turc, elle joue devant la grande pianiste turque Idil Biret.

A 16 ans, elle est repérée par Evgeny Moguilevsky et elle reçoit une bourse de la Fondation Eczacibasi pour approfondir, dans sa classe en Belgique, son éducation musicale. Ensuite, ce seront : Jean-Claude Vanden Eynden, Piet Kuijken et Alexandar Madzar, en musique de chambre, elle travaillera aussi avec  Muhiddin Dürrüoglu.  

Sur son parcours, également, elle rencontre les maîtres que sont Anne Queffelec, Jean Fassina, Bernard Lemmens, Paul Gulda, ou encore Boyan Vodenitcharov, pour ne citer qu’eux.

En 2014, Işıl Bengi forme un duo avec le violoncelliste belge Paul Heyman et, ce mois de mars,  ils sortent ensemble, chez Et’cetera Records, un album autour des compositeurs belges : Lekeu, Ysaye, Franck….

Elle prépare son premier album " piano solo ", sortie prévue en 2020 chez Cyprès, autour d’un programme original de compositeurs d’origines différentes (Arménie, Suisse, Japon, Belgique, Grèce, Yougoslavie…), tous influencés par leurs racines culturelles.  Ce projet est lié à son histoire personnelle.

Elle présentera une partie de ce programme lors des Midis Minimes de cette année.

Durant l’émission, nous partirons à la rencontre d’une artiste riche, curieuse, intuitive, généreuse, en quête de sa signature personnelle.

Une interprète "multicaptatrice", qui cherche à allier rigueur de la technique pianistique, rythmique et expression suffisamment spontanée de sa personnalité.