Paroles d'artistes

Plus d'infos

Philippe Marczewski, auteur : "Pour moi, s’intéresser à la littérature, c’est essayer, lire des extraits, se laisser prendre par quelque chose"

Philippe Marczewski est un auteur liégeois. Après quelques années comme chercheur en neuropsychologie cognitive, il devient libraire à Liège pendant seize ans avant de se consacrer à l'écriture. Son premier livre, Blues pour trois tombes et un fantôme (Inculte), a été retenu dans la sélection du Prix Rossel 2019.

L’auteur nous a donné rendez-vous à Liège, sur les marches de la montagne de Bueren, pour une conversation autour de la lecture, des mots de Jacques Izoard et de l'écriture.

"Les livres font partie de mon quotidien depuis toujours"

"Le fait d’avoir été libraire pendant très longtemps a changé ma façon de lire. Comme nous recevons beaucoup d’ouvrages, il y a beaucoup de livres qu’on ouvre, qu’on feuillette, qu’on commence et au bout de quelques pages, on se rend compte si on a envie d’aller plus loin. Je n’ai plus aucun problème à commencer un livre, à en lire la moitié du livre et à m’arrêter, car la vie est courte et j’ai encore envie de lire des choses qui m’enthousiasment. Pour moi, s’intéresser à la littérature, c’est essayer, lire des extraits, se laisser se prendre par quelque chose et puis poursuivre, laisser tomber ou remettre à plus tard. C’est aussi avoir des réserves de livres non-lus — que peut-être on ne lira jamais — mais c’est bien qu’ils soient là, parce que peut-être qu’à un moment on va les prendre et en lire un extrait. Et que le travail de l’auteur ou de l’autrice sera peut-être entièrement concentré dans cet extrait-là."

 

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK