Paroles d'artistes

Plus d'infos

Géraldine Doignon, réalisatrice : "quand j’écoute une musique de film, j’aime qu’elle soit assez épurée et simple"

Hélène Van Loo est allée à la rencontre de la réalisatrice belge Géraldine Doignon, dans le parc Duden à Forest, en face des anciens bâtiments de l’école de cinéma l’Inraci. Elle nous présente sa carte d’identité sonore, nous parle des sons de la nature, des sons qui la ramène en enfance, comme la musique du marchand de glace, mais aussi de sa collaboration avec les ingénieurs du son.

"J’ai toujours collaboré avec de chouettes ingénieurs du son"

Géraldine Doignon nous parle du magnifique travail des ingénieurs du son, qui créent des ambiances, qui travaillent la qualité d’écoute des dialogues…

Elle nous parle aussi du travail fascinant de bruitage, qui permet de faire exister le personnage par le son, avant de le voir.

"En bruitage, tu fermes les yeux, tu ne regardes plus ce qui est fait, et là tu vois toutes les différences et toutes les nuances apportées et c’est génial. Avec le bruitage, tu peux même rajouter quelque chose qui n’existe pas."

La chanson d’Hélène

"Il y a une chanson qui m’émeut à tous les coups, c’est la Chanson d’Hélène chantée par Romy Schneider. Je ne sais pas comment on peut rester insensible à ça, c’est tellement beau, c’est tellement triste, et puis, de toute façon, tu vois Romy Schneider, tu entends sa voix, et là, mon petit cœur ne tient pas."

Une carte d’identité sonore de Géraldine Doignon à écouter ci-dessous

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK