Paroles d'artistes

Plus d'infos

Eric de Staercke, comédien : "J’adore les voix qui viennent des coulisses, car il y a une convention avec le public"

Eric De Staercke est un comédien et un metteur en scène belge. Aux côtés d’Hélène Van Loo, il nous partage sa cartographie sonore, nous parle de son échauffement vocal quotidien en faisant le cri du paon, des sons qu’il apprécie, évoque l’odeur des trois coups frappés au théâtre, le son apaisant des abeilles qui lui rappelle son enfance.

Quand le noir se fait et que les gens se taisent

"Avec les trois coups dans les théâtres traditionnels, tu as l’odeur de la poussière des vieux théâtres et ça m’a toujours fait cet effet-là. Pour moi, le son des trois coups est associé à l’odeur de la poussière".

Un autre son qui appartient au métier de comédien et qu’Eric De Staercke affectionne tout particulièrement, ce sont les voix en coulisse.

"Tu es en scène, tu t’adresses au public et puis tu as cette voix qui vient de la coulisse, et c’est un son que j’aime beaucoup, je ne sais pas pourquoi… Parce qu’il y a une espèce de convention avec le public qui est vraiment fort affirmée, c’est comme si tu partenaire était dans la cuisine ou dans le jardin… Alors qu’on sait qu’il est derrière la tenture, et je trouve ça génial qu’encore aujourd’hui, au XXIe siècle, alors qu’on a la 3D, le numérique, on fait tous les effets spéciaux, en mettant un type derrière une tenture et en passant une bande-son d’oiseaux, et tout le monde est d’accord qu’il est dans le jardin. J’adore parce qu’il y a un truc d’enfant."

Le bruit apaisant des abeilles

"Mon père était apiculteur et j’allais travailler avec lui dans les ruches et vraiment, ce bruit est apaisant et c’est tout à fait rassurant. J’ai la chance chez moi d’avoir une vigne vierge et là ça bourdonne et ça, ce bruit-là… Ce sont les abeilles qui travaillent. Dès que j’entends une abeille, j’ai l’odeur du miel dans les narines. Ce qui est génial quand on travaille dans la ruche, c’est que tu as non seulement l’odeur du miel mais aussi l’odeur de la propolis et l’odeur du pollen et tu arrives à distinguer les trois."

Ecoutez la suite de cette balade sonore avec Eric De Staercke

Eric De Staercke à Villers-la-Ville

Après l'annulation forcée du spectacle Lucrèce Borgia de Victor Hugo en raison du Covid-19, l'abbaye de Villers-la-ville s'est tourné vers Eric de Staercke pour lui confier la scène de son abbaye le temps d'un été. Le spectacle affiche complet mais il vous sera possible de le voir en direct ce mercredi 5 août dès 21h30 sur Auvio. 

La scène de l'Abbaye de Villers-la-Ville ne sera pas désertée cet été. Eric De Staercke proposera chaque soir à une centaine de spectateur un seul en scène autour de la vie et de l'oeuvre de Victor Hugo, et notamment, autour de son chef-d'oeuvre Notre-Dame de ParisLe comédien, qui entre dans la peau d'un conférencier et incarne les différents personnages du roman, évoquera également les passages de Victor Hugo à l'Abbaye de Villers-la-Ville. L’écrivain appréciait en effet particulièrement les ruines de l’abbaye, où il est venu en 1861, 1862 et 1863.

Ce spectacle est à voir en direct sur la plateforme Auvio le 5 août prochain dès 21h30.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK