Outside

Plus d'infos

Le Tour du Monde en 80 jours en bande dessinée, voyagez à travers les mots de Jules Vernes

Dans sa chronique hebdomadaire, Caroline Veyt nous invite à voyager dans l’imaginaire de Jules Verne.

Voyager par les mots, puisque le voyage est l’une des choses qui nous manquent le plus en ce moment ; combien parmi vous n’auraient pas préféré, en cette semaine de vacances de carnaval, chausser des skis, manger des croûtes au fromage en haut des pistes ou aller chercher un peu de soleil, ailleurs sur le globe.

Faites le tour du monde

Jules Verne… qu’est-ce qu’il nous a fait voyager ! Cinq semaines en ballon, Voyage au centre de la Terre, De la Terre à la Lune, Vingt mille lieues sous les mers… Mais c’est Le Tour du Monde en 80 jours qui va faire de lui un auteur majeur.

Il faut savoir que Jules Verne, né à Nantes en 1828, était particulièrement attentif aux progrès de son temps. Et c’est vrai qu’il se passe mille choses au XIXe siècle : il verra naître et se développer les chemins de fer, des progrès gigantesques sont également réalisés dans le domaine de la navigation, et Jules Verne s’en fait l’écho.

Et c’est vrai que ce Tour du Monde en 80 jours n’est possible que grâce à une combinaison de différents progrès !

4 images
Planche du Tour du Monde en 80 jours © Casterman
Planche du Tour du Monde en 80 jours © Casterman
Planche du Tour du Monde en 80 jours © Casterman

Une nouvelle version illustrée pour toute la famille

Une nouvelle bande dessinée vient de sortir fin janvier 2021 chez Casterman et elle est signée Jean-Michel Coblence et Younn Locard.

Elle est extrêmement fidèle au texte de Jules Verne mais, vous vous en doutez, pour faire tout entrer dans un album de 60 pages, il a fallu faire beaucoup d’ellipses ; on a l’impression que les protagonistes ont à peine quitté Londres qu’ils y reviennent. Il faut dire aussi qu’on se laisse embarquer dans cette aventure avec énormément de plaisir et que le temps passe extrêmement vite !

Souvenez-vous : tout démarre le 2 octobre 1872 au Reform-Club, où le flegmatique Philéas Fogg relève un défi presque par hasard, au détour d’une conversation avec d’autres membres de ce club. Fogg s’engage à faire le tour du monde en 80 jours. Lui qui semble toujours avancer sans la moindre précipitation – même s’il est réglé comme une horloge et donc d’une ponctualité remarquable - part le soir même avec Passepartout, son domestique qu’il vient juste d’engager. Pas de bagages, juste une belle mallette remplie de billets qui leur seront bien utiles. Ils devront dépenser beaucoup, mais s’ils gagnent le pari, le contenu de la mallette sera remboursé et ils auront vécu une aventure inoubliable.

La fin de l’aventure, vous la connaissez, et elle est heureuse !

Et on a beaucoup de plaisir à se balader de case en case, et à faire aussi un tout du monde depuis notre canapé !

Le Tour du Monde en 80 jours de Coblence et Locard, c’est un album sorti chez Casterman.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK