Murmures du monde

Tous les samedis de 18:02 à 19:00 sur Musiq3

Plus d'infos

La musique a le pouvoir de défaire les frontières et transcender la distance entre les gens

Dans son émission Murmures du monde, Hélène Van Loo vous propose de réaliser à quels points les thèmes de certains textes et de certaines mélodies ne connaissent pas de frontières : voyage à travers des versions de notre patrimoine occidental, interprétées depuis toutes les régions du monde…

Une émission à écouter ci-dessous

Projet Playing for change

Playing for change est un mouvement qui souhaite inspirer et connecter le monde au travers de la musique.

Des chansons font le tour du monde à la rencontre de musiciens de rue. Playing for Change, c’est le pari fou, utopique et tenu du producteur américain Mark Johnson.

En 2005, alors qu’il marche dans les rues de Santa Monica, en Californie, Mark Johnson entend la voix de Roger Ridley. Il chante Stand By Me et le producteur décide de lui proposer d’être le premier à enregistrer sur une version “Autour du Monde”.

Tous ces musiciens ne se connaissent pas, ils ne se sont jamais rencontrés. Mais ils jouent la même chanson tous ensemble. La chanson Stand by Me n’aura jamais si bien porté son nom que dans cette version nomade et collective.

Roger Ridley est musicien de rue en Californie, rejoint par Grandpa Elliott depuis La Nouvelle-Orléans. Les Twin Eagle Drum Group sont des percussionnistes zunis du Nouveau-Mexique. François Viguié tape sur un tambourin à Toulouse. Roberto Luti joue du dobro en Italie. Sinamuva est une chorale sud-africaine. Dimitri Dolganov est un violoncelliste moscovite. Et encore bien d’autres musiciens que vous venez d’entendre sur ce titre Stand by me repris et usé de BE KING. 

Brassens, mélodiste absolument exceptionnel, inspire plus d’un artiste du monde

L’artiste mongol, Enkh Jargal, accompagné de Mathias Duplessy, réinterprète l’œuvre de Brassens avec une liberté formelle totale.

Mais dans cette émission, nous écouterons également Youssou N Dour et la Banda Municipale de Santiago de Cuba avec une interprétation mi-latino mi-fanfare…

La chanson " Ya Rayah " et ses nombreuses versions dans le monde entier

"Ya Rayah", est une chanson de l’algérien Dahmane El Harrachi. Elle figure au panthéon des chansons les plus populaires du répertoire chaabi de la musique algérienne. Cette chanson parle de l’exil mais aussi d’amour et de démystification… Une chanson qui fera danser le monde entier, sous les notes de Rachid Taha. Et un thème de l’exil qui inspirera des versions à l’infini : en grec, en chinois, en hindi…

Black Bird, des Beatles

Composée par Paul Mac Cartney en 1968 en hommage au mouvement des droits civiques aux Etats Unis. L’adolescente canadienne Emma Stevens chante dans la langue de sa tribu amérindienne. Cette tribu c’est celle des MicMac, un peuple de la côte nord – est d’Amérique.

Et nous écouterons également Maria Gadu pour sa reprise de "Ne me quitte pas " de Jacques Brel, la version gipsy de "Hotel California", Le célèbre titre" Mon amie la Rose" de Natacha Atlas (reprise du répertoire de Françoise Hardy) et une version balkanique déjantée du célèbre standard de jazz de Duke Ellington "Caravan".

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK