Les mythes de l’actu

Plus d'infos

Pandore, celle qui est parée de tous les dons, un leurre des dieux pour duper les hommes

C’est l’histoire d’un mythe grec, celui de la première femme humaine, celle qui a été façonnée dans l’argile par le dieu Héphaïstos, celle qui a été pourvue de "tous les dons", celle aussi qui relâcha sur la terre, pour la première fois, tous les maux de l’humanité, qui étaient contenus dans une jarre. Pascale Seys nous explique comment, en traversant le temps, les mots et les mythes nous rappellent à notre mémoire.

Alors que le monde est à nouveau secoué par des scandales de paradis fiscaux, dévoilés par l’enquête menée par 600 journalistes regroupés dans le Consortium international des journalistes d’investigation, une enquête baptisée "Pandora Papers", Pascale Seys nous explique comment "Pandore nous rappelle qu’à travers le grec que nous parlons sans le savoir, c’est le monde d’après que le passé nous donne à voir".

3 images
Représentation de "Pandora", par Jacques Callot © Sepia Times/Universal Images Gro

Pandore est, selon la mythologie grecque, la première femme humaine, façonnée dans l’argile par le dieu du feu Héphaïstos. Elle est pourvue de tous les dons, c’est d’ailleurs la signification de son nom grec "Πανδώρα", elle est belle, musicienne, habile de ses mains, mais elle est aussi curieuse, une disposition que lui a donnée le dieu Hermès.

Façonnée et modelée par les dieux, Pandore est un instrument de vengeance des dieux, pour séduire et duper les hommes qui ont prétendu duper les dieux.

Le mythe de Pandore est relaté pour la première fois par Hésiode dans Les Travaux et les jours, qui raconte que Pandore a été créée sur l’ordre de Zeus pour se venger de deux frères, de la race des Titans, Prométhée, le prévoyant, et d’Epiméthée, l’étourdi qui réfléchit après coup. Lorsque Prométhée a dérobé le feu céleste pour en faire don aux Hommes, les dieux ont décidé de punir l’arrogance des Hommes.

Ils fuirent don de la belle et séduisante Pandore à Epiméthée qui, malgré les mises en garde de son frère Prométhée, accepte ce présent de Zeus et épouse Pandore. Celle-ci a été envoyée sur terre avec comme dot, une jarre, un coffre qui lui est interdit d’ouvrir. Mais comme Pandore, bien que pourvue de tous les dons, est également curieuse, elle ne peut résister à son envie de découvrir ce que contient cette fameuse jarre.

Dès qu’elle soulève le couvercle, tous les maux de l’Humanité, la Maladie, la Vieillesse, les épidémies, la haine, l’orgueil et la duperie. Seule reste à l’intérieur de la jarre l’Espérance qui rêve de justice.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK