Les mythes de l’actu

Plus d'infos

Le Pactole, une expression qui prend sa source dans une rivière d’or

La mythologie grecque et romaine ne nous raconte pas que des histoires, elle est aussi, très souvent, l’origine de nos mots et de nos expressions les plus courantes. Ainsi, lorsque quelqu’un gagne à la loterie, ou encore reçoit une belle somme d’argent, on dit qu’il a touché le pactole. Mais quel est donc ce "pactole" ? C’est la légende du roi Midas qui va pouvoir nous l’apprendre. Pascale Seys, dans ses Mythes de l’actu, nous explique comment, en traversant le temps, les mots et les mythes nous rappellent à notre mémoire.

Être riche comme Crésus, gagner le gros lot, toucher le pactole, tant d’expressions qui exprime la richesse de femmes et d’hommes qui possède une grande fortune, faite d’argent ou d’autres objets de valeur, qu’elle soit matérielle ou sentimentale. Crésus et Pactole tirent leur origine de la mythologie grecque.

Crésus est un roi de Lydie, dont le règne, qui durera une quinzaine d’années durant le VIe siècle avant notre ère, est marqué par de nombreuses conquêtes et une certaine prospérité. Sa richesse, Crésus la tire des sables aurifères du fleuve Pactole, qui se trouve en actuelle Turquie.

Selon la légende, le fleuve Pactole charriait des paillettes d’or. Mais d’où provenait donc cet or présent dans cette rivière de la ville de Sardes, capitale de la Lydie ?

Un siècle avant le sacre du roi Crésus, le roi Midas régnait sur la Phrygie, une ancienne ville d’Asie Mineure située entre la Lydie et la Cappadoce. La légende raconte qu’un jour, alors qu’une procession en l’honneur du dieu Dionysos passait près du palais royal, les gardes royaux ont retrouvé un vieil ivrogne sur les marches du palais. Au lieu de le chasser, le roi Midas décide alors d’accueillir le malheureux qui s’était égaré. Il s’avère que cet homme n’était autre que Silène, père adoptif de Dionysos.

En remerciant pour sa gentillesse et son hospitalité, le dieu, tel le génie de la lampe d’Aladdin, offre au roi Midas d’exaucer un souhait. Ce dernier demande alors que tout ce qu’il touche se transforme en or, ne comprenant pas que ce don deviendrait une malédiction. En effet, le roi Midas n’avait pas imaginé qu’il ne pourrait plus manger ni boire, transformant la moindre nourriture ou le moindre verre en or d’un simple frôlement de sa main. Une cupidité qui lui causera bien des malheurs puisque par mégarde, il transformera sa fille en statue dorée.

Dévasté par cette malédiction, le roi Midas supplie Dionysos de reprendre son présent. Ce dernier lui conseille alors d’aller se baigner dans les eaux de la rivière Pactole. C’est ainsi que, selon la légende, la rivière Pactole accueillit l’or du pauvre roi Midas.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK