Le journal des festivals - Musiq3

Plus d'infos

La musique ancienne à l’honneur dans la Venise du nord avec le Musica Antiqua festival de Bruges

Bruges, la Venise du nord, ses canaux, son Béguinage, ses cars de touristes et son festival international consacré à la musique classique, "Musica Antiqua", qui se tiendra, comme chaque année, au début du mois d’août, du vendredi 6 au samedi 14 août prochains.

Mind and Body

Le Musica Antiqua Festival Bruges est tout entier consacré à la musique ancienne. Ancré au cœur du centre historique de Bruges, on peut y vivre des concerts de musique ancienne mais aussi des concerts "Fringe" pour jeunes ensembles. Le Festival organise également chaque année le Concours International Musica Antiqua pour jeunes solistes baroques. Cette année, le concours est réservé aux solistes d’instruments mélodiques, viole de gambe, violon, violoncelle et hautbois baroque, flûte à bec ou traverso. Le premier tour a eu lieu en mai, la demi-finale se tiendra le 12 août et la finale le samedi 12 août. La lauréate ou le lauréat remportera un prix en espèce mais également une tournée de concerts internationaux et sera également à l’affiche du prochain festival de Bruges. Autre prix du Concours, l’un des finalistes remportera l’opportunité d’enregistrer un disque chez le prestigieux label Ricercar.

Cette année, la thématique du festival s’articule autour de l’esprit et du corps, Mind and body. Et pour nourrir le corps et l’esprit, quoi de mieux que l’art et en particulier la musique, comme l’écrivait Platon dans sa République. Platon qui estimait que la musique avait un rôle important à jouer dans notre société, car elle permet de ressentir une large palette d’émotions et nous offre l’opportunité de mieux nous comprendre.

Une programmation riche et variée

Comme l’année passée, le concert d’ouverture est confié à l’ensemble belge Vox Luminis, dirigé par Lionel Meunier. Pour ce concert, l’ensemble s’intéresse à ce qui pourrait bien être le tout premier opéra de l’histoire de la musique, Rappresentatione di Anima e di Corpo du compositeur Emilio de’Cavalieri, une œuvre créée à Rome en 1600. Une représentation de l’âme et du corps, qui se donnera le vendredi 6 août au Concertgebouw de Bruges.

À voir aussi : Festivita ! Vox Luminis éclaire la dynastie Bach

Le festival propose également une création, le spectacle Transition, qui se donnera le jeudi 12 août au Concertgebouw, qui réunit sur scène trois femmes d’horizons très différents : l’Autrichienne Romina Lischka à la viole de gambe, la Tunisienne Ghalia Benali au chant et la Turcque Neva Özgen au kemençhe, un instrument à trois cordes que l’on joue avec un archet. Ces trois musiciennes proposent un voyage musical qui marie les musiques de Jean-Sébastien Bach, de Marin Marais avec le chant arabe et les sonorités orientales.

On pourra également écouter des polyphonies du Moyen Age, des madrigaux de Monteverdi, des cantates de Bach et des musiques de Handel ou encore celle de Porpora, et les amateurs de carillons se réjouiront d’un concert donné depuis le Beffroi de Bruges avec de la musique de Purcell, de Dowland ou encore Wagner. Il y a également une balade à vélo organisée dans la campagne brugeoise avec une série de concerts étapes – une ballade malheureusement complète.

Découvrez toutes les informations sur le Festival, les concerts et la réservation sur le site du Musica Antiqua Festival Brugge.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK