Le journal des festivals - Musiq3

Plus d'infos

Après une édition annulée à cause du Covid19, le festival de Bayreuth fait à nouveau résonner les opéras wagnériens

Après avoir fait l’impasse sur son édition 2020 en raison de la pandémie, le Festival de Bayreuth revient en force cet été jusqu’au 25 août avec un programme wagnérien alléchant, comprenant notamment Der Fliegende Holländer (le Vaisseau fantôme), mis en scène par Dmitri Tcherniakov, mais aussi La Walkyrie, Tannhäuser et Parsifal. Avec une grande nouveauté cette année, puisque la russe Oksana Lyniv devient la première femme à diriger au Palais des Festivals.

Le Festival de Bayreuth est un rendez-vous bien connu des amateurs d’opéras wagnériens, qui a la particularité d’avoir été fondé par… Richard Wagner en personne, dans l’idée justement d’y représenter ses 10 opéras principaux. Fort de cette filiation, le festival se tient habituellement chaque année au "Festspielhaus" (le palais des festivals) de la ville bavaroise de Bayreuth. Une salle d’opéra créée elle aussi sur mesure par Wagner pour sa musique, inaugurée en 1876 avec la première représentation du "Ring de Niebelungen" sous forme de cycle.

A lire aussi : Création du Festival de Bayreuth : là où l'histoire des festivals d'opéra a commencé 

L’année dernière, comme beaucoup d’autres festivals, il avait été contraint à renoncer à son édition 2020 en raison de la pandémie de Covid19 et des restrictions sanitaires. Il fait donc son grand retour cet été avec un programme attrayant (qui reprend en partie ce qui était prévu pour 2020, même si le festival a dû renoncer à Lohengrin) et avec une annonce qui n’est passée inaperçue : la cheffe d’orchestre russe Oksana Lyniv est devenue la première femme de l’histoire du festival à prendre la direction d’un opéra. Il s’agissait de l’ouverture du festival, qui a eu lieu le 25 juillet dernier : c’est une nouvelle production de Der Fliegende Holländer (le Vaisseau fantôme), avec une mise en scène de Dmitri Tcherniakov.

Voici le programme complet du festival :

Le Vaisseau fantôme (25 juillet et 20 août). Direction : Oksana Lyniv. Mise en scène : Dmitri Tcherniakov. Avec Eric Cutler, Georg Zeppenfeld, Asmik Grigorian, Marina Prudenskaya.

Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg (26 juillet et 24 août). Direction : Philippe Jordan. Mise en scène : Barrie Kosky. Avec Michael Volle, Klaus Florian Vogt, Daniel Behle, Günther Groissböck, Camilla Nylund, Johannes Martin Kränzle.

Tannhäuser (27 juillet et 23 août). Direction : Axel Kober. Avec Lise Davidsen, Ekaterina Gubanova, Günther Groissböck.

La Walkyrie (29 juillet et 19 août). Direction : Pietari Inkinen. Mise en scène : Hermann Nitsch. Avec Lise Davidsen, Irene Theorin, Klaus Florian Vogt, Dmitry Belosselskiy, Günther Groissböck.

Parsifal (le 10 août, version concert). Sous la direction de Christian Thielemann. Avec Stephen Gould, Michael Volle, Günther Groissböck, Petra Lang.

À cela s’ajoutent deux concerts (les 22 et 25 août), comprenant des extraits des opéras La Walkyrie, Parsifal, et Le Crépuscule des dieux, interprétés sous la direction d’Andris Nelsons.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK