La Touche belge

Plus d'infos

Irina Lankova s’aventure aux lisières du Romantisme, de Beethoven à Rachmaninov

Cette semaine, c’est la pianiste belgo-russe Irina Lankova qui est notre Touche Belge. Invitée du Festival Musiq3 Brabant Wallon, elle sera ce samedi 10 octobre à Bois-Seigneur-Isaac pour le projet "Essential B en 9 granges". B comme…

…Beethoven, bien sûr, dont on fête cette année les 250 ans de la naissance. À travers le parcours "Essential B en 9 granges", les Festivals de Wallonie et Musiq3 s’associent pour célébrer dans un même temps la musique de chambre du grand compositeur et le patrimoine rural du Brabant Wallon. Au programme : visites guidées de 9 fermes qui existaient déjà du temps de Beethoven, activités musicales pour les enfants… et concerts, dont celui d’Irina Lankova qui a choisi de s’aventurer Aux lisières du Romantisme. Beethoven pour les premiers bourgeons du courant romantique, Rachmaninov pour ses derniers feuillages.

Née en Russie en 1977, Irina Lankova découvre le piano à l’âge de 7 ans et le développe avec brio tout au long de son adolescence. Elle décide ensuite, tout juste majeure, de venir s’installer à Bruxelles pour se perfectionner auprès d’Evgueni Moguilevsky, alors professeur au Conservatoire Royal. Installée en Belgique, elle trouve deux très bonnes raisons d’y rester durablement : d’une part, un excellent point central pour permettre à son talent de rayonner vers l’étranger (elle a été choisie en 2008 par les pianos Steinway pour en être ambassadrice) ; d’autre part, l’amour, qui l’amène à planter ses racines au cœur du pays rural brabançon et y fonder une famille. C’est là, du côté de Tourinnes-la-Grosse, qu’elle co-fonde en 2015 le Max Festival dans la lignée des concerts classiques organisés par le céramiste et mélomane Max van der Linden, artiste qui a tant fait pour l’art dans la région.

Irina Lankova ne devrait donc pas être trop dépaysée ce samedi 10 octobre à la Ferme du Monastère Saint-Charbel (Bois-Seigneur-Isaac) dont elle investira la chapelle. Elle y fera notamment résonner la fameuse Sonate Appasionata de Beethoven, dans un tempo légèrement plus lent pour en révéler toute la capacité d’élévation. Quant à Rachmaninov, son compositeur " fétiche ", elle en jouera une Élégie (op. 3), un Prélude (op. 23 n°5) et trois Études-Tableaux (op. 33 n°8, op. 39 n°6 et 3).

Élégie est d’ailleurs le titre du disque qu’elle s’apprête à enregistrer en mettant à l’honneur des œuvres du compositeur russe, ainsi que de Bach et Schubert.

Enfin, soucieuse de permettre l’accès de tou.te.s à la musique classique, Irina Lankova a créé sa propre chaîne YouTube qu’elle alimente abondamment.

Vous y trouverez son projet Le piano dévoilé dans lequel elle interprète des pièces en les resituant d’abord dans leur contexte historique. Et d’ici au 24 octobre, la pianiste aura publié sur sa chaîne des Variations Goldberg qui font l’objet d’un prochain disque et d’un spectacle multimédia en collaboration avec la vidéaste Isabelle Françaix.

Aux lisières du Romantisme sera présenté ce samedi 10 octobre à 15h puis 17h15 à la Ferme du Monastère Saint-Charbel, Rue Armand de Moor 2, 1421 Ophain – Bois-Seigneur-Isaac.
Réservations sur www.lesfestivalsdewallonie.be ou par téléphone au 071/51 78 00.

Retrouvez également Irina Lankova ce mercredi 7 octobre à 18h30, puis toutes les heures, sur le plateau de TV Com, pour une interview autour de ce concert et de ses nombreux projets.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK