La Touche belge

Plus d'infos

Avec le projet "Soul Caravane", Antoine Dawans, trompettiste et compositeur, va mettre le "DAWA" à Ixelles

Antoine Dawans est chef artistique et interprète sur un projet musical itinérant, Soul Caravane, qui naît cette semaine : de la musique soul funk motow, du chant, des danses, dix musiciens sous vos fenêtres, en surprise, à Ixelles, rien que pour vous… Et comme maintenant, on peut sortir…

Tant que vous serez à juste distance, vous pourrez recréer ces sensations qui nous manquent : ces émotions directes, partagées "en vrai" entre les artistes et le public de tous âges et de toutes cultures… Autour de la musique.

Projet "Soul caravane", un "bal soul" itinérant dans d’Ixelles

Soul Caravane est un concert itinérant et décentralisé pour renouer le lien vivant entre les artistes et le public confiné ou semi-confiné de tous âges et de toutes cultures. Les artistes de la Soul Caravane se produisent donc en live dans les lieux extérieurs, places, devanture d’immeubles, de homes etc. en respectant les règles de distanciation physique en vigueur.

Un peu d’Aretha Franklin, beaucoup de Stevie Wonder… Ces tubes, inspirants et connus, seront revisités avec une énergie positive et dansante.

Au programme, une tournée de dix concerts live, donné par dix artistes, musiciens et chanteurs de la scène belge, qui se produiront les week-ends du 13-14 juin et 20-21 juin.

Il s’agit d’une initiative d’Olivier Battesti, chanteur de Mamémo, producteur et coordinateur de la "Maison qui Chante" à Ixelles. Avec les chanteurs, danseurs, Dyna (Géraldine Battesti), Sugah Lewis (Shana Mpunga), les Cuivres : Clément Dechambre saxophone ténor, Sébastien Creppe Saxophone baryton et le Dawa Musical Director, Antoine Dawans, à la trompette

Le "Band": Momo Lead Guitar - Mohamed Dziri -, Tiger Rhythm Guitar - Sébastien Hogge -, Quentin Nguyen, Olivier Massamba et Olivier Cox

Une tournée devrait suivre pendant l’été 2020, pour jouer sur les places ou dans les espaces ouverts des villes et villages en Belgique et en France, au grand air et en respectant les règles de distanciation physiques en vigueur.

Antoine Dawans, une envie de spatialisation de la musique

Et Antoine Dawans, c’est aussi, à 29 ans, 14 ensembles de toutes tailles, allant d’un duo au Brussels Philharmonic, en passant par le Candide Orchestra de Patrick Leterme, une trentaine d’albums, déjà, avec du jazz, hip-hop, techno, soul, funk, reggae, ska, musique de chambre, folk, bluefunk, pop, etc.

C’est quelqu’un qui dit oui, et surtout à ce qui lui permet de créer, d’apporter sa touche personnelle… Antoine Dawans est quelqu’un qui s’investit à fond dans ce qu’il entreprend, avec un vrai esprit d’équipe… Enthousiaste, passionné, spontané, il est aussi professeur et participant aux Jeunesse Musicales,

Efficace, il se nourrit de multiplicité sans dispersion. Et ça, c’est parce que sa colonne vertébrale, c’est un vrai sens artistique qui le fait se tourner vers tout ce qui lui permet plus et mieux de musique…

Ce qui l’interpelle fort aussi, c’est la spatialisation de la musique :

J’ai toujours aimé la dilatation du temps… Quand la musique se déplace autrement. Et que le public perd ses repères, est plongé dans une autre réalité.

L’art d’aller du minimal au maximal

Et c’est une très belle expérience qu’il a vécue aussi dans la chapelle de son village à Basse Bodeux, avec Jimmy Bonesso, compositeur comme lui, pianiste et accordéoniste chromatique.

Une sensibilité en écho, dans un lieu, cette chapelle, dont la résonance est un élément musical en soi, un élément avec lequel les deux musiciens, trompettiste et accordéoniste, improvisent, en écoute profonde l’un de l’autre. Ils en font un double album "Dans le Bleu", dont la sortie est prévue en octobre 2020.

Depuis 4 semaines, tous les dimanches, Antoine Dawans sort un nouveau single sur les plateformes digitales et ce dimanche 7 juin, c’était " train de nuit", qui raconte en musique, la rencontre, vraie, qu’Antoine Dawans a faite, un soir, dans un train, avec Anastasio Marquez, celui qui illustre graphiquement chacune des pièces de ce double album en gestation… Un projet pour lequel Antoine Dawans s’est, en plus, formé sur le tas à la production et l’édition numériques…

Un style de musique que le trompettiste compositeur qualifie de minimaliste, répétitive, contemplative… L’art d’aller du minimal au maximal…

Une trompette apaisante, en face de la trompette plus claironnante de ses autres créations, comme, entre autres, l’album "Supernova", dernier né de son ensemble Superska, huit musiciens qui ont fait venir des chanteurs comme, par exemple, Greg Houben, Konoba, Marie Gustin ou encore Muriel d’Ailleurs…

Antoine Dawans a aussi participé, à plusieurs niveaux, à des ensembles comme entre autres, Sébastien Hogge Quartet : "Sunshine" et "I want you back". Il a aussi collaboré sur "George Benbold" 1er single du nouvel album du projet Green Moon Tribe, un très beau projet collectif, guidé par Lorcan Fahy (violoniste, mandoliniste, compositeur).

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK