La Touche belge

Plus d'infos

Anna Besson, de variations pour flûte et pianoforte aux musiques traditionnelles irlandaises

Perpignanaise de naissance et, mariée depuis deux ans à une de nos "gloires" du chant belge, le ténor Reinoud van Mechelen… La flûtiste Anna Besson, aussi heureuse à la flûte ancienne que moderne, est depuis cette année professeure de Traverso, au conservatoire flamand de Bruxelles.

En France, elle a fondé l’ensemble Nevermind, avec, entre autres, le claveciniste Jean Rondeau, et, en Belgique, elle a fondé l’ensemble A Nocte Temporis, avec justement le ténor belge Reinoud van Mechelen…

Anna Besson, avec qui on salue la sortie de deux nouveaux albums, sortis, l’un, chez Ricercar, en quatuor avec, notamment, la nouvelle découverte du concours de Bruges en matière de piano ancien : la roumaine Aurelia Visovan.

Et l’autre disque est sorti chez Alpha, avec la pianofortiste Olga Paschenko autour de variations écrites par Beethoven, Kuhlau et Doppler, sur des airs populaires d’un peu partout : Russie, France, Italie, Tyrol, Ukraine, Irlande Ecosse…

C’était une carte blanche que le label Alpha a donnée à la flûtiste Anna Besson.

Et elle a eu envie d’élaborer un programme d’œuvres, actuellement trop peu présentées sur instruments historiques. Elle a demandé à Olga Pashchenko au pianoforte, de jouer avec elle, parce que, comme la flûtiste, la pianiste russe est d’une grande sensibilité et recherche, dans son instrument ancien, une plus large gamme de couleurs… Même si, dans une virtuosité Beethovenienne, la flûte ancienne est plus difficile à jouer…

Au concours de musique ancienne de Bruges, en 2019, une autre belle rencontre, a été celle d’Aurélia Visovan, qu’Anna Besson ressent "à l’écoute, à fleur de peau…"

Et visiblement, l’entente artistique, la recherche de ce qui est "juste" au sens le plus noble du terme, sont au cœur de la quête musicale d’Anna Besson… et c’est cela aussi qui l’a guidée vers le ténor belge Reinoud van Mechelen.

Nous sommes en 2014, Anna Besson joue avec le Concert Spirituel. Elle est dans la fosse d’orchestre et entend, sur scène, une voix évidente, un air virtuose chanté avec une facilité déconcertante, et un naturel qui l’ont "fascinée".

Reinoud van Mechelen et elle se découvrent un même amour et une vision semblable de la musique ancienne.

Ce sera le début de projets plus riches les uns que les autres, sur le plan personnel, familial et professionnel. Des projets menés avec un respect, une efficacité, un esprit d’entreprise remarquables : des concerts et cinq disques parus avec l’ensemble à Nocte Temporis, dont certains vivement récompensés.

Parmi ces sorties chez Alpha, "The Dubhlinn Gardens", airs irlandais du XVIIIe siècle… Anna Besson y retrouve ses racines de musique "Folk" ou "Trad".

Très jeune, elle suit ses parents musiciens, lors de bals et de soirées folks, et c’est là qu’Anna ira puiser son sens du rythme. Une forme d’immédiateté de la musique et puis, surtout, un état d’esprit qu’elle semble aujourd’hui appliquer aux ensembles qu’elle fonde ou qu’elle rejoint : une grande bienveillance et une véritable ouverture d’esprit. "

Avec cette musique traditionnelle, il n’y a pas d’exigence de niveau, tout le monde est bienvenu pour essayer, on apprend sur le tas… C’est un partage absolu.

Et à Paris, venant de la chaleur Perpignanaise, c’est aussi dans la "musique traditionnelle" qu’elle ira retrouver cette chaleur.

Paris, ce n’est pas Perpignan… et si elle est la première dans le Sud, elle sent qu’à Paris, elle a encore beaucoup de choses à apprendre…

Comme elle a un certain tempérament, assez combatif, elle va travailler à fond…

Plutôt du type "bonne élève", investie, elle saisira toutes ses chances au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et à la Haute école de Genève. Elle en ressort brillamment et flûtiste moderne.

Pour tout ça, elle est demandée par les ensembles comme les Arts Florissants, ou, pour ne citer qu’eux, le concert d’Astrée…

Anna Besson sera en concert à Bozar en streaming le mardi 15 décembre, elle jouera au sein de l’ensemble a Nocte Temporis avec Reinoud Van Mechelen. Ils interpréteront les Cantates Françaises de Clérambault.

Et revivez le concert de l’ensemble A Nocte Temporis donné à huis clos dans le cadre du Royal Juillet Musical de Saint-Hubert

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK