La petite histoire des grandes musiques

Du lundi au vendredi de 15:00 à 16:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Mozart et son jeune élève, Johann Nepomuk Hummel

Mozart et son jeune élève, Johann Nepomuk Hummel
Mozart et son jeune élève, Johann Nepomuk Hummel - © Tous droits réservés

Nous sommes à la fin de l'année 1786, Mozart est sur le point d'avoir 31 ans et sa carrière et sa popularité en Autriche commencent à décliner. 

Cependant, l'estime et le succès dont jouissait le compositeur autrichien à Prague ne faiblissait pas. Alors qu'il se rendait à la capitale de la Bohème pour les répétitions de Don Giovanni et des Noces de Figaro, il emportait avec lui une composition inédite, très certainement écrite quelques mois plus tôt, et jamais jouée auparavant : la Symphonie n°38 n ré majeur, dite "Prague"

Johann Nepomuk Hummel peut s’enorgueillir d'une belle carte de visite : élève de Haydn, Clementi, Salieri, Beethoven et bien évidemment de Mozart et maître de Mendelssohn. Et pourtant, sa musique n'offre aujourd'hui de l'intérêt que parce qu'elle constitue, dit-on, le chaînon manquant entre Mozart et Beethoven. C'est accorder peu de crédit à la musique de ce compositeur autrichien qui était également considéré, en son temps, comme l'un des meilleurs pianistes de concert d'Europe. 

On retrouve la pianiste Ingrid Marsoner qui interprète le concerto n°2 en la mineur de Hummel.

Newsletter Musiq'3

Restez informés chaque lundi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK