La couleur des idées

Tous les samedis de 11:00 à 12:00 sur Musiq3

Plus d'infos

Pascal Chabot, du choc des Titans aux chocs du temps

Avec son dernier essai Avoir le temps, sorti en librairie le 4 février dernier, Pascal Chabot publie un essai de chronosophie magistral.

Les sabliers, les clepsydres et les horloges vous accueillent dans La couleur des idées qui consacrent du temps au temps en compagnie du philosophe Pascal Chabot. Être en vie, c’est avoir le temps. Que veut dire ne pas avoir le temps, prendre le temps, perdre son temps ?

Le point de départ de la pensée de Pascal Chabot est une divagation à propos de calculs sur la contenance d’un sablier qui l’ont conduit à développer des outils pour penser l’énigme du temps selon les figures géométriques de la spirale (comme combinaison de la ligne et de la courbe) et de quatre schèmes ou quatre grandes valeurs qui rendent possible notre appréhension du temps, depuis la figure du Destin jusqu’à celle de la fin des temps et de l’Apocalypse portées par la civilisation occidentale : le Destin (impératif biologique de la vie à la mort), le Progrès (impératif de l’avenir), l’Hypertemps (tyrannie du présent et du technocapitalisme) et le Délai (compte à rebours de la possible catastrophe écologique).

Ces quatre formes temporelles se liguent le plus souvent contre nous pour nous empêcher de vivre. Jamais aucune civilisation n’a vécu l’antagonisme d’autant de conceptions du temps incompatibles, qu’il nous faut pourtant concilier. Avoir le temps se révèle donc comme le défi humain par excellence : celui de faire de cette quantité d’avoir une œuvre de qualité.

Programmation musicale

Haydn, 101e symphonie – l’Horloge

Pink Floyd, Time

Bob Dylan The times there are a changing

Nils Frahm, “Says”, extrait de l’album Spaces

Un entretien à suivre dès ce samedi 6 février à 11h ci-dessous

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK