L'odyssée

Du lundi au vendredi de 09:06 à 12:00 sur Musiq3

Plus d'infos

La Valse du Monstre de Frankenstein, l’histoire derrière l’histoire

Connaissez-vous l’histoire du personnage de Frankenstein et de son Monstre ? Bien sûr, nous direz-vous, qui n’a pas déjà entendu parler de ce monstre de fiction, apparu sous la plume de Mary Shelley au début du XIXe siècle. Mais connaissez-vous l’histoire derrière l’histoire, les circonstances d’écriture de ce Roman d’épouvante, et même les différentes symboliques que l’on peut y pointer ? C’est le récit, musical, que vous propose Vincent Delbushaye et Françoise Lecharlier, un récit qui ne fera pas peur et qui, vous apprendra, peut-être deux ou trois choses…

L’histoire derrière l’histoire

Frankenstein est un roman épistolaire, publié en 1818 de manière anonyme, par Mary Godwin, plus connue sous le nom de Mary Shelley – nom de son époux.

L’Histoire de Frankenstein est celle d’un jeune médecin suisse, Docteur Victor Frankenstein, fasciné par la vie et par la Création. Il va donner vie à un être vivant, dont les membres proviennent de cadavres et ont ensuite été assemblés pour former le corps de la "créature". Horrifié par le monstre qu’il a créé, le savant fou abandonne sa création à son sort. Le monstre tente de suivre son Créateur et est rapidement confronté à la cruauté et à l’ignorance des habitants des lieux qu’il visite, terrifiés par l’apparence du "monstre". Pourvu d’intelligence, il apprend près d’une famille française qui finit par le chasser.

Rejeté de tous, fou de tristesse et de rage, il décide de se venger de son créateur en assassinant le frère de ce dernier. 

Si l’histoire est fantastique, les circonstances de sa création ne sont pas mal non plus : Frankenstein est né de l’imagination de Mary Shelley en juin 1816. La famille Shelley a décidé de passer l’été au bord du Lac Léman, où séjournait également Lord Byron.

Un soir, alors qu’ils étaient invités chez le poète anglais, Mary Shelley, son époux et d’autres invités se sont retrouvés coincés dans la villa de Lord Byron, en raison du mauvais temps. Pour passer le temps, Lord Byron leur a proposé un petit défi : écrire une fiction s’inspirant des histoires de fantômes qu’ils avaient pu découvrir dans la bibliothèque de la maison.

Frankenstein ou Le Prométhée moderne

C’est en Suisse qu’est née l’histoire de Frankenstein, écrite sur les bords du Lac Léman. L’histoire de ce Docteur Frankenstein qui crée de toutes pièces un être vivant en rappelle une autre, celle du titan Prométhée, le roman de Mary Shelley s’appelle d’ailleurs "Frankenstein ou Le Prométhée moderne". La figure de Prométhée est d’ailleurs très prisée par les Romantiques.

Prométhée est, dans la mythologie grecque, un Titan, qui se serait attiré les Foudres de Zeus en volant le feu divin pour le donner aux Hommes. Une autre légende attachée à ce personnage mythologique présente ce dernier comme le Créateur de l’Homme, qu’il aurait fabriqué à partir d’eau et de terre.

4 images
Pages du manuscrit original de Frankenstein © Matt Cardy / Getty Images

La référence à ce personnage mythologique pour désigner le Docteur Frankenstein est double : Victor Frankenstein est lui aussi un "Créateur", mais c’est aussi celui qui a défié le "Dieu Créateur". On peut d’ailleurs dresser un parallèle entre le châtiment réservé à Prométhée – enchaîné à un rocher, condamné à voir si foie dévoré par l’Aigle du Caucase pour l’éternité - et le lourd tribut payé par le Docteur Frankenstein pour avoir donné vie à un monstre.

L’Histoire de Frankenstein pose aussi la question de la Folie chez les scientifiques. Le manque de sagesse d’abord, qui fait dépasser les limites de ce qu’un homme peut faire, et puis la folie de l’esprit ensuite. Le Docteur Frankenstein se dit lui-même fou, à de nombreuses reprises, symptômes délirants à l’appui, et il est reconnu comme fou par les autres personnages de l’histoire…

Le monstre créé par Frankenstein, tout monstre soit-il, recherche tout de même l’équilibre. Et cet équilibre, il le cherche en une personne de sa condition pour partager son quotidien. A un moment donné dans l’histoire, le "monstre" fait valoir son droit auprès de son créateur, à savoir avoir une compagne. Un désir plutôt de l’ordre de l’affectif. Une demande qui sera tout bonnement rejetée par le scientifique, terrifié par sa première création. Ce refus déchaînera la violence du monstre bien entendu.

Les inspirations de Mary Shelley

On retrouve, dans le récit de Mary Shelley, des influences d’autres récits, comme celui du "Paradis Perdu" de John Milton, qui raconte finalement la Genèse biblique sous forme de roman. Le thème central du livre est le rapport entre le créateur et sa créature. C’est cette histoire qui est à la base de la Création, oratorio de Joseph Haydn.

Si vous allez en Allemagne, à quelques kilomètres au sud de Darmstadt, vous tomberez sur le Château de Frankenstein, non pas que le monstre ou celui qui l’a créé y ait habité… Quoique ! Mary Shelley a visité ce château en 1816, et elle se sera inspirée de l’histoire d’un homme qui avait vécu en ces murs, du nom de Johann Conrad Dippel, théologien et alchimiste. La légende raconte qu’il se serait aussi essayé aux expériences scientifiques et à la création d’un être artificiel. Il n’en fallait pas plus pour débrider l’imagination de Mary Shelley…