L'odyssée

Du lundi au vendredi de 09:06 à 12:00 sur Musiq3

Plus d'infos

L'odyssée musicale du premier tour du monde à la voile effectué par Magellan

À l’occasion de l’anniversaire de l’aboutissement de l’expédition de Magellan, Vincent Delbushaye retrace en musique l’histoire de cet extraordinaire voyage.

Le 6 septembre 1522, au coucher du soleil, on voit arriver dans le port de San Lucar, en Andalousie, une caravelle en piteux état. On peut encore y lire son nom, Victoria. À son bord, 18 hommes commandés par un certain Juan Sebastián Elcano. C’est tout ce qu’il reste de l’expédition entamée 3 ans plus tôt, avec 4 navires et 237 hommes d’équipage, commandée par un certain Magellan. Sans l’avoir voulu ni imaginé, ces dix-huit hommes, ces 18 survivants sont les premiers à avoir accompli le tour du monde à la voile. 

Fernand de Magellan (1480-1521)

Magellan est né vers 1480 au Portugal, son vrai nom est d’ailleurs Fernão dje Magalhaes. Malgré de bons et loyaux services rendus à la couronne du Portugal - il prendra part à des batailles, notamment au Maroc, desquelles il ressortira boiteux – Magellan n’en est pas pour autant en bons termes avec son roi, qui refuse de lui accorder une pension décente. Comme il sait qu’il n’obtiendra rien de lui, il demande simplement au roi du Portugal de le libérer de ses obligations, avant de se rendre pas très loin, en Espagne, gagner les faveurs d’un autre souverain, un certain Charles Quint, qui n’a encore que 18 ans à l’époque.

Magellan a donc convaincu Charles Quint de financer son expédition vers l’ouest et d’accomplir le rêve inachevé de Christophe Colomb, à savoir rejoindre les Indes par l’Ouest, mais cette fois en contournant l’Amérique.

Départ d’un voyage qui marquera l’histoire

Le 10 août 1519, la flotte quitte Sanlúcar de Barrameda, près de Cadix, et fait cap sur sa première escale, les Canaries, exactement comme Christophe Colomb l’avait fait 27 ans plus tôt.

C’est donc des Canaries que l’expédition de Magellan va réellement commencer. Cinq mois seront nécessaires pour rejoindre la Baie de Santa Lucia, là où sera fondée plus tard la ville de Rio de Janeiro. Mais le Brésil est une colonie portugaise. Et La flotte de Magellan bat le pavillon espagnol. Ils ne s’attarderont pas, du coup, et reprendront leur route, en essayant de contourner l’Amérique par le Sud.

Le voyage vers l’extrême Sud du continent américain ne sera pas une partie de plaisir. L’un des navires s’échouera près de la Patagonie, et une violente mutinerie frappera l’expédition, faisant perdre au commandant un navire de plus. Magellan n’a pas le choix, il faut continuer, sans même punir les réfractaires. Il a besoin de tous ses hommes pour poursuivre l’expédition. En octobre 1520, la flotte découvre un étrange passage qui semble mener vers un autre océan, le détroit qu’ils ont emprunté porte encore aujourd’hui le nom de Magellan et débouche sur l’océan le plus vaste du globe, qui, le jour où ils l’ont découvert, était exceptionnellement calme et lisse, ce qui lui a valu d’être baptisé le Grand Océan Pacifique !

5 images
Le détroit de Magellan sur une carte dessinée par Hondius en 1611 © Tous droits réservés

Après une éprouvante traversée de l’océan pacifique, la flotte Magellan atteint l’île de Cebu dans l’archipel des Philippines. Le roi de l’île est baptisé du nom de Charles, ainsi que 800 indigènes. Malheureusement, pour complaire à son nouvel ami, Magellan commet l’imprudence de participer à une expédition punitive contre le roi de l’île voisine. Le 27 avril 1521, il meurt d’une flèche empoisonnée…

Première circumnavigation

Il ne reste désormais plus qu’une poignée d’hommes à bord d’un seul navire, le Victoria. Après le décès de Magellan, Juan Sebastián Elcano en prend le commandement, et parvient à terminer sa traversée de l’océan indien et à rejoindre l’Espagne, arrivant le 6 septembre 1522 au port de Sanlucar de Barrameda, soit leur exact point de départ. Sans le vouloir, sans presque s’en être rendu compte, ces 18 survivants d’un équipage de 237 hommes venaient d’effectuer le premier tour du monde en bateau, et d’ouvrir la route à des dizaines, à des centaines d’expédition par la suite.

5 images
L'odyssée musicale du tour du monde de l'explorateur Magellan © Tous droits réservés

Une Odyssée musicale à écouter ci-dessous

Emission : L’odyssée
Présentation : Vincent Delbushaye

Programme musical

DEL ENCINA Juan – Villancico "Levanta pascual que Grenada es tomada"
Par Jordi Savall, HesperionXXI, La Capella Reial de Catalunya

ANONYME – Concerto en sol mineur pour clavecin, cordes et continuo I. Allegro (attribué à Carlos SEIXAS)
Par Fernando Miguel Jaloto, clavecin – Orchestra Divino Sospiro – Enrico Onofri

ANONYME – Canarios (Improvisation) pour ensemble instrumental
Par Jordi Savall dir. Hespèrion XXI

VILLA-LOBOS HEITOR – Quintette à vent "en forme de choros"
Par The Scandinavian wind quintet

RODGERS RICHARD / Hammerstein – South Pacific, comédie musicale : ouverture
Par Orchester der volksoper Wien – David Levi

TJARMEDI E. – Jipang Parwa
Par Gamelan degung de la ville de Bandung – Enip Sukanda, flûte et direction

ALBENIZ ISAAC – Sevilla, pièce pour guitare op.47/3
Par XUEFEI YANG

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK