L'atelier des muses

Plus d'infos

Fanny Hünerwadel, l'une des premières musiciennes suisses allemandes à laisser à la postérité des lieder

Fanny Hünerwadel est une pianiste, chanteuse, et compositrice suisse, dont l'activité musicale ne sera pas entravée par sa famille et dont le talent sera reconnu par des célébrités de la musique, tels que Kalliwoda, Henri Vieuxtemps, et surtout Franz Liszt et Richard Wagner.

Fanny Hünerwadel vient d’un milieu plutôt aisé. Elle est l'aînée de quatre enfants, fille du médecin et mélomane Heinrich Hünerwadel et de la pianiste Regula Speerli. L’activité musicale de la jeune fille n’a pas été entravée par sa famille, ce qui est un fait plutôt rare dans la société bourgeoise de l’époque.

Fanny Hünerwadel reçoit ses premières leçons de piano de sa mère. À 16 ans, elle s'installe à Zurich et poursuit ses études de chant, de piano, d'orgue, et de composition. C'est là qu'elle va se lier d'amitié avec des célébrités de la musique, en particulier avec Kalliwoda, Henri Vieuxtemps, et surtout Franz Liszt et Richard Wagner, qui ont pris toute la mesure de ses dons musicaux.  C'est une période où elle donne de nombreux concerts, aussi bien comme pianiste que comme chanteuse, elle participe même à des expériences de musicothérapie dans un asile à Zurich.

Elle est encore toute jeune mais continue à étendre sa culture, en voyageant à Londres, Paris et en Italie. Malheureusement elle attrape assez soudainement la typhoïde, et meurt, à Rome, à l'âge de 28 ans, sans avoir eu le temps de retourner dans sa terre natale. 

Fanny Hünerwadel est l'une des toutes premières musiciennes Suisse allemande à laisser à la postérité des lieder et des pièces pour piano. Six de ses lieder ont été publiés à titre posthume, l'année de sa mort en 1854.

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK