L'atelier des muses

Plus d'infos

Des oeuvres de Jeanne Barbillion, violoniste et compositrice, retrouvées et enregistrées

Jeanne Barbillion est une compositrice parisienne, née et morte dans la capitale française. Elle a quasiment traversé tous le XXe siècle, elle nous a quittés en 1992 à l’âge respectable de 96 ans.

Dès l’âge de 8 ans, elle a suivi les cours de la Schola Cantorum de Paris, école privée toute nouvelle créée par Vincent d’Indy, et qui venait d’ouvrir ses portes en 1896, un établissement initialement créé pour l’étude de la musique religieuse, mais cette école de musique deviendra finalement une école supérieure d’enseignement musical qui concurrencera le Conservatoire national de musique de Paris.

Dans cet établissement, elle devient l’élève de Vincent d’Indy, qui la surnommait "le Caméléon", et qui lui donnera des cours d’orchestration. A la fin des années 1910, elle se produit comme violoniste aux côtés de Vincent d’Indy, et elle fonde assez rapidement aussi dans les années 20 son propre quatuor, pour lequel elle va composer et créer plusieurs de ses œuvres. Jeanne Barbillion deviendra enseignante à son tour, elle donnera des cours de musique de chambre à l’École César-Franck.

Il n’existait jusqu’ici pratiquement aucun enregistrement de cette compositrice, et puis cette année est sorti un disque enregistré par la violoncelliste Viviane Spanoghe et le pianiste Jan Michiels, sur lequel on trouve miraculeusement une sonate de Jeanne Barbillion : la sonate synthétique en un mouvement que Jeanne Barbillion a composée en 1930.

L'atelier des muses (1/2)

L'atelier des muses (2/2)

Newsletter Musiq3

Restez informés chaque vendredi des évènements, concours et CD de la semaine.

OK